Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la Mayenne en vigilance pour deux des quatre indicateurs suivis par l'ARS

-
Par , , France Bleu Mayenne

Le département de la Mayenne est particulièrement surveillé par l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire. Pour deux des quatre critères surveillés par les autorités, le seuil de vigilance a été franchi.

Des dépistages se sont organisés dans des établissements concernés par des cas de Covid 19
Des dépistages se sont organisés dans des établissements concernés par des cas de Covid 19 © Radio France - Olivier Duc

L'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire a fait savoir ce mardi 7 juillet que la Mayenne faisait partie des départements surveillés de près par les autorités concernant l'épidémie de Coronavirus. Le nombre de cas positifs a été multiplié par quatre en Mayenne et ainsi, plus de 200 personnes ont été contaminées contre seulement 50 il y a 10 jours. La Mayenne a atteint le seuil de vigilance pour deux critères sur les quatre qui sont surveillés par l'ARS. 

Elle frôle même le seuil d'alerte pour le taux d'incidence et le taux de positivité des tests, deux indicateurs qui sont liés.  Les deux sont  en orange mais "le taux de positivité s'est stabilisé.  Le taux d'incidence est en augmentation mais cela peut évoluer vite et c'est la vision d'ensemble, sur les 4 critères qui permet une analyse spécifique" explique Benoit James, le directeur de crise Covid-19 à l'Agence régionale de santé des Pays de la Loire. 

Vers un reconfinement ? 

Benoit James n'exclut pas des mesures spécifiques si la situation se dégradait "on pourrait éventuellement mettre en place des mesures de restriction, des mesures de confinement localisées comme cela a pu se faire dans le Morbihan ou dans l'Oise mais nous n'en sommes pas encore là. Ce sont de toute façon des mesures qui se décident au niveau national".

Les quatre critères suivis par les autorités

  • Le taux d’incidence : estimé sur la base du nombre de tests RT-PCR positifs pour 100 000 habitants par semaine (entre 10 et 50 par semaine, il s’agit du seuil de vigilance ; au-delà de 50, c’est le seuil d’alerte qui est atteint).  
  • Le nombre de reproduction effectif (R0) : correspond au nombre moyen de personnes qu’une personne malade va contaminer (lorsque le R0 est supérieur à 1, il s’agit du seuil de vigilance ; au-delà de 1,5, c’est le seuil d’alerte qui est atteint). 
  • Les tensions hospitalières sur les lits de réanimation : correspondant au taux moyen d’occupation des lits de réanimation par des patients atteints de COVID-19 par rapport à la capacité initiale en réanimation, par région (entre 40 et 60 %, il s’agit du seuil de vigilance ; au-delà de 60 %, c’est le seuil d’alerte qui est atteint). - 
  • Le taux de positivité des tests RT-PCR : correspondant au taux de positivité des prélèvements virologiques réalisés dans chaque département (entre 5 et 10 %, il s’agit du seuil de vigilance ; au-delà de 10 %, c’est le seuil d’alerte qui est atteint).
Choix de la station

À venir dansDanssecondess