Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la médecine de ville bientôt de plus en plus sollicitée en Alsace

-
Par , France Bleu Alsace

Christophe Lannelongue, directeur général de l'ARS du Grand Est, explique que la médecine de ville jouera un rôle de plus en plus important face à la progression du coronavirus. Les professionnels de santé auront du matériel pour se protéger d'ici la fin de la première semaine de mars.

Christophe Lannelongue, directeur général de l'ARS (Agence Régionale de Santé) du Grand Est.
Christophe Lannelongue, directeur général de l'ARS (Agence Régionale de Santé) du Grand Est. © Maxppp - Alexandre MARCHI

Le rôle des professionnels de santé libéraux va devenir de plus en plus important, au fur et à mesure que le nouveau coronavirus progresse dans le Grand Est. Le directeur général de l'agence régionale de santé (ARS), Christophe Lannelongue souligne que les professionnels de santé pourront s'équiper en masques d'ici la fin de la première semaine de mars.

Plus d'hôpitaux en mesure d'accueillir les malades en Alsace

En plus de Strasbourg, les hôpitaux de Mulhouse, Colmar et Haguenau seront aussi bientôt en mesure d'accueillir des patients et de les suivre à leur retour à domicile. Christophe Lannelongue souligne par ailleurs que le stade épidémique n'est pas inévitable, mais qu'il est probable.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu