Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la Métropole du Grand Nancy renonce à la désinfection des rues

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine

Comme Metz notamment, les maires de la Métropole du Grand Nancy ont décidé ce matin de ne pas désinfecter les rues, après avoir consulté l'agence régionale de santé du Grand-Est.

Le ville de Bollène désinfecte ses rues
Le ville de Bollène désinfecte ses rues © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Les rues de la Métropole du Grand Nancy continuent d'être nettoyées en cette période de confinement, mais elles ne seront pas désinfectées. La décision a été prise ce mardi matin en conférence (téléphonique) des maires de la Métropole du Grand Nancy.

Ce lundi, lors de son point quotidien sur Facebook, Laurent Hénart, le maire de Nancy avait annoncé que le débat aurait lieu aujourd'hui et qu'une demande d'information avait été faite auprès de l'Agence régionale de santé.

Après cet avis, la décision a été prise. Il n'y aura pas de désinfection car l'aspersion de produits désinfectants sur le trottoir et le mobilier urbain n'est pas forcément efficace mais elle peut être dangereuse pour l'environnement.

Le nettoyage continue

Malgré tout, le nettoyage classique des trottoirs et du mobilier urbain continue, explique Serge Bouly, maire de Laneuveville-devant-Nancy et vice-président de la Métropole. Avec une équipe réduite de 50 agents au lieu de 130, car si le risque de contamination du coronavirus par la voie publique est faible, il ne faut pas laisser la place au développement de bactéries, selon Serge Bouly. Un service de nettoyage qui fonctionne en horaires décalés, avec un seul agent par véhicule et en désinfectant ces véhicules après chaque passage.

Nancy adopte la même position que Metz, alors que d'autres communes ont décidé de désinfecter la voie publique comme Remiremont ou Amnéville.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu