Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Coronavirus : la "progression préoccupante" des indicateurs épidémiologiques en France

-
Par , France Bleu

Selon le dernier point hebdomadaire de Santé publique France en date du 28 janvier, la situation sanitaire dans notre pays "est très préoccupante", alors que les indicateurs épidémiologiques continuent d'augmenter, "dans un contexte de la présence de variants plus transmissibles".

SpF relève la "progression préoccupante des indicateurs épidémiologiques".
SpF relève la "progression préoccupante des indicateurs épidémiologiques". © Maxppp - Hervé KIELWASSER

"Les indicateurs déjà élevés continuent d’augmenter", s'inquiète Santé publique France dans son point épidémiologique hebdomadaire, datant de ce jeudi. Or, "la situation est très préoccupante dans le contexte de la présence de variants plus transmissibles", poursuit SpF. Entre le 18 et le 24 janvier, le nombre de nouveaux cas confirmés (141.238 en une semaine, 20.177 nouveaux cas confirmés en moyenne chaque jour) a ainsi progressé de 9%, alors même que le dépistage était stable. Les personnes de 75 ans et plus restent les plus touchées. Les régions  les plus affectées sont toujours la Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est et l'Auvergne-Rhône-Alpes.

Les indicateurs hospitaliers sont en nette progression, note aussi SpF. Le nombre de nouvelles hospitalisations de patients Covid-19 a augmenté de 16%, avec 27.041 personnes hospitalisées au 26 janvier. Le nombre de nouvelles admissions en réanimation a augmenté dans le même temps de 20%, avec 3.081 patients en réanimation le 26 janvier. Et il y a eu plus de 74.000 décès liés au Covid-19 entre le 1er mars 2020 et le 26 janvier 2021.

Quant au déploiement de la campagne de vaccination :  1.130.753 personnes avaient reçu au moins une dose au 26 janvier. Selon SpF, son "acceptabilité" par les Français a augmenté. En vague 20, puisque plus de 54% des personnes interrogées répondent désormais vouloir "certainement ou probablement" se faire vacciner contre le Covid-19.

Le couvre-feu a un impact limité sur la progression de l'épidémie

Comme indiqué par le ministre de la Santé Olivier Véran ce jeudi, SpF estime que le recul pour évaluer l'efficacité du couvre-feu à 18h est désormais suffisant. Malheureusement, si une baisse du taux d’incidence a d'abord été observée dans les 15 premiers départements où cette mesure a été mise en place, la tendance s’est désormais inversée et les taux d'incidence sont repartis à la hausse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess