Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la Protection Civile de Paris décontamine ses ambulances à la halle Carpentier

-
Par , France Bleu Paris

Les ambulances de la Protection Civile n'ont aujourd'hui plus besoin de faire la queue à l’hôpital Necker pour être désinfectée. Les secouristes bénévoles ont installé leur base arrière dans le complexe sportif Georges-Carpentier, dans le 13e arrondissement de Paris.

La protection civile de Paris peut décontaminer ses ambulances dans le complexe sportif Carpentier
La protection civile de Paris peut décontaminer ses ambulances dans le complexe sportif Carpentier © AFP - Amaury BLIN / Hans Lucas /

Les tentes de la Protection Civile ont remplacé les paniers de basket dans la halle Carpentier. Le centre sportif, situé dans le 13e arrondissement, accueille depuis quelques jours les ambulances et secouristes bénévoles qui luttent contre le coronavirus. Le site sert notamment à désinfecter les véhicules utilisés pour transporter les malades du Covid-19.

Trois zones de décontamination

Grâce à la halle Carpentier, les ambulances de la protection civile n'ont aujourd'hui plus besoin de faire la queue à l’hôpital Necker pour être désinfectées. Un gain de temps inestimable pour Jérôme Perrin, chargé de mission. "Le temps d'attente pour désinfecter les véhicules sur une seule plateforme était beaucoup trop long et donc nous avons décidé d'implanter trois zones de décontamination à l'extérieur de la halle Carpentier pour avoir une rotation plus importante de nos moyens."

Deux espaces crées pour éviter la propagation du virus

Près de 70 secouristes bénévoles se retrouvent tous les jours dans le centre sportif du 13e arrondissement. Tout est fait pour éviter que les secouristes qui reviennent du terrain, croisent ceux restés sur place. Deux espaces distincts, avec une salle de repos, de restauration et des sanitaires, ont donc été crées. "Ils peuvent se laver sur place, laisser leur uniforme qui sera laver puisque l'on a installé une laverie et se rééquiper avec leurs affaires civiles pour reprendre leur vie de tous les jours", précise Jérôme Perrin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess