Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la région Bourgogne-Franche-Comté commande quatre millions de masques supplémentaires

Pour aider les EHPAD ou les aides à domicile, la région Bourgogne-Franche-Comté a décidé de commander quatre millions de masques, en plus de ceux distribués par l'Agence Régionale de Santé. La moitié devrait être réceptionnée dès mardi.

La région a commandé près de 4 millions de masques chirurgicaux
La région a commandé près de 4 millions de masques chirurgicaux © Maxppp - Lionel Le Saux

Pour apporter son soutien, la région Bourgogne-Franche-Comté a décidé de passer deux commandes, pour un total de quatre millions de masques. Ils sont destinés en priorité aux EHPAD, aux aides à domicile et aux structures d'accueil pour personnes handicapées. 

Les premiers masques arriveront mardi

La première commande, passée le 25 mars, est constituée de deux millions de masques chirurgicaux. S'y rajoutent 50.000 masques de type FFP2, destinés à protéger les soignants des patients déjà infectés. Elle doit être réceptionnée mardi 31 mars. 1,8 million de masques seront distribués par les conseils départementaux. Le reste le sera par les réseaux de grossistes pharmaceutiques. La deuxième commande, de deux millions de masques, a été passée jeudi 26 en partenariat avec les villes de Dijon et Besançon

Un investissement de trois millions d'euros

Au total, la région a dépensé près de trois millions d'euros pour payer ces deux commandes. Pour éviter les risques financiers ou d'arnaques, la région assure que les montants des acomptes ont été limités et qu'elle a conditionné "le solde de règlement à la réception des produits".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu