Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la Région Hauts-de-France promet 6 millions de masques gratuits aux habitants

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu Picardie

Le conseil régional fait fabriquer 6 millions de masques réutilisables. Ils seront offerts aux habitants de manière à ce que tout personne qui souhaite sortir ainsi puisse le faire à compter du 11 mai, début du déconfinement.

L'entreprise textile LEMAHIEU  de Saint André Lez Lille réalise des masques à la demande du Centre Hospitalier de Lille.
L'entreprise textile LEMAHIEU de Saint André Lez Lille réalise des masques à la demande du Centre Hospitalier de Lille. © Radio France - FRANCOIS CORTADE

Le déconfinement partiel et progressif du pays se prépare maintenant. Le président du conseil régional a passé commande de 6 millions de masque en tissu, soit 1 pour chaque habitant des 5 départements des Hauts-de-France. Il s'agit de masques lavables 10 à 20 fois, agréés par la DGA (Direction Général de l'Armement). Xavier Bertrand justifie à France Bleu Nord ce commande : 

A partir du 11 mai, toute personne qui sortira de chez elle et qui voudra porter un masque aura au moins un masque à disposition. 

Le président (divers droite) de la région précise : 

Il est bien évident qu'ils seront gratuits.

Ces masques seront pris en charge et payé par la région puis mis à la disposition des mairies qui les distribueront ensuite aux habitants. 

Un coût d'environ 10 millions d'euros

Cette commande régionale devrait coûter 9 à 10 millions d'euros et verra le jour grâce à l'implication de tous les principaux acteurs : les collectivités locale, l'Etat, les entreprises et les habitants volontaires ou bénévoles pour coudre ces masques : "On est tous dans le même bateau, souligne Xavier Bertrand. On va prendre l'habitude d'avoir des masques sur soi et chez soi.

On est dans une période où il ne faut pas jouer des coudes mais se serrer les coudes.

"Cette première commande ne suffira pas. Tant que l'OMS ne nous aura pas dit que le Covid-19, il est derrière nous, beaucoup de nos concitoyens voudront porter un masque. Nos efforts viennent en plus des initiatives lancées par les mairies d'Amiens, Lille ou encore Dunkerque".

Créer une filière régionale 

Dans ce contexte de crise sanitaire qui devrait durer de longs mois, le président de la région envisage de créer une filière durable de production de masques en tissu réutilisables et que "l'on n'est plus besoin de faire venir des masques de l'étranger comme c'est le cas en ce moment. L'autre idée avec les industriels de la région c'est que l'on puisse revoir vivre une filière textile".

Je ne suis pas fou mais je suis persuadé qu'il faut faire de la relocalisation.

La Région avait également passer commande de 2 millions de masques FFP2 ainsi que des masques chirurgicaux destinés, en priorité, aux salariés les plus exposés dans leur travail (personnels soignants dans le milieu hospitalier, la médecine de ville et les Ephad). La commande a été réceptionnée annonce Xavier Bertrand qui coordonne la distribution avec l'Agence Régionale de Santé ainsi que les Départements qui ont également passé des commandes. Ces masques vont également être distribués aux pompiers, policiers, gendarmes, surveillants de prison, routiers, salariés du BTP, agriculteurs, employés de l'industrie ou de l'agroalimentaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess