Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus - Emmanuel Macron à Mulhouse : "Nous tiendrons parce que nous en avons la force"

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Alsace

Emmanuel Macron appelle à "l'union" dans la guerre contre le coronavirus et fustige les divisions. Il a promis une prime exceptionnelle pour le personnel soignant et une majoration des heures supplémentaires. Suivez l'actualité autour du Covid-19 en Alsace ce mercredi 25 mars.

Emmanuel Macron en pleine visite à l'hôpital militaire de campagne à Mulhouse
Emmanuel Macron en pleine visite à l'hôpital militaire de campagne à Mulhouse © Maxppp - Alain Cheval

Le Grand Est reste l'une des régions les plus touchées par le coronavirus avec 407 décès, comptabilisés mardi 24 mars dans les hôpitaux, alors que la barre symbolique des mille morts a été franchie au niveau national. Or "les décès à l'hôpital ne représentent qu'une faible part de la mortalité" selon les autorités sanitaires. Suivez l'actualité autour du Covid-19 en Alsace : les nouvelles de l'épidémie, les informations pratiques, les gestes d'entraide en période de confinement, pour ce mercredi 25 mars.

-> cliquez ici pour réactualiser cette page

L'essentiel - infos pratiques :

  • Emmanuel Macron a visité l'hôpital militaire de campagne à Mulhouse. "La priorité, c'est de battre le virus". Il appelle à "l'union" dans cette guerre contre le coronavirus et fustige les "divisions".
  • Emmanuel Macron annonce une prime exceptionnelle pour le personnel soignant et une majoration des heures supplémentaires. Il s'engage à l'issue de la crise à mettre en place un plan massif de revalorisation de l'ensemble des carrières dans le monde hospitalier.
  • La France compte 1.331 morts, soit 231 de plus en 24 heures, et 2.827 patients en réanimation selon le dernier bilan de ce mercredi soir.
  • 407 décès et 2.722 personnes hospitalisées dans le Grand Est mardi soir, selon le dernier bilan des autorités sanitaires.
  • Les commerces alimentaires de détail dans le Bas-Rhin ne sont plus autorisés à ouvrir au public entre 20h et 6h. La livraison à domicile et les drive restent autorisés. Tous les marchés de Strasbourg, couverts ou non, seront désormais fermés.
  • Comment et où télécharger la nouvelle version de l'attestation dérogatoire pour sortir de chez vous ? Cliquez ici pour le faire.
  • Un numéro vert est activé 24h/24 pour répondre aux questions : le 0800 130 000.

Le direct :

20h25 - Emmanuel Macron a terminé son allocution d'une petite vingtaine de minutes à Mulhouse : "Nous ne sommes qu'au début de la guerre de l'épidémie, mais nous tiendrons parce que nous ne céderons rien et que nous en avons la force". 

20h20 - Emmanuel Macron : "Avec l'armée, j'ai décidé de lancer l'opération "Résilience", entièrement consacrée à l'aide à la population et aux service publics, dans les domaines sanitaires, logistiques et de protection".

20h15 - Emmanuel Macron annonce une prime exceptionnelle pour le personnel soignant et une majoration des heures supplémentaires. Il s'engage à l'issue de la crise à mettre en place un plan massif de revalorisation de l'ensemble des carrières dans le monde hospitalier.

20h05 - Emmanuel Macron débute son allocution à l'hôpital de Mulhouse. Il a commencé par rendre hommage aux trois médecins du Grand-Est décédés ces derniers jours, après avoir contracté le coronavirus. Il appelle à "l'union" contre le coronavirus et fustige les "divisions". "La priorité, c'est de battre le virus".

20h - Le TGV médicalisé qui doit évacuer vingt patients alsaciens infectés par le coronavirus pour soulager les hôpitaux de la région saturés est arrivé ce mercredi soir vers 19h30 en gare de Strasbourg. Plusieurs personnes vêtues de blancs et de vestes de secouristes en sont sorties. Ce TGV doit transporter jeudi matin ces malades vers des hôpitaux d'Angers et de Nantes.

19h40 - L'angoisse des caissières de supermarché alsaciennes. Elles sont en première ligne et disposent de peu de matériel pour se protéger du coronavirus. 

19h10 - Emmanuel Macron a notamment échangé avec Marc Noizet, le chef des urgences de l'hôpital de Mulhouse, débordé depuis plusieurs semaines. 80 à 90% de l'activité des urgences est consacrée aux patients atteints par le coronavirus.

19h - Emmanuel Macron s'entretient depuis une heure et demie avec les militaires responsables de l'hôpital de campagne de Mulhouse, les élus et le personnel de l'hôpital Emile Muller de Mulhouse.  

18h50 - En cette période crise du coronavirus, les entreprises du Grand Est ont besoin urgemment de personnel dans le secteur de la santé.

18h20 : des patients alsaciens atteints par le coronavirus sont soignés en Allemagne, en Suisse, mais aussi au Luxembourg. 

18h12 : Emmanuel Macron, masqué, fait toujours un point de situation avec les responsables de l'hôpital de campagne militaire de Mulhouse. Le président de la République devrait faire une déclaration sur les coups de 20h.

18h05 : Dans le cadre du confinement, la Ville de Strasbourg annonce que tous les marchés alimentaires ouverts et couverts de la ville, sans exception, sont désormais fermés. 

17h55 : Emmanuel Macron est toujours à l'intérieur de l'hôpital militaire de campagne, monté sur le parking de l'hôpital Emile Muller de Mulhouse. Il fait un point sur la situation avec les responsables de l'armée, qui gère cette structure en capacité d'accueillir 30 malades en réanimation. Dix patients y sont actuellement en soins.

17h30 - Emmanuel Macron est arrivé à 17h30 à l'hôpital Emile Muller de Mulhouse. Il entame une visite de l'hôpital de campagne militaire, muni d'un masque de protection.

16h30 - La préfecture restreint les horaires d'ouverture des commerces alimentaires  de détail dans le Bas-Rhin. Ils ne sont plus autorisés à ouvrir au public entre 20h et 6h. Même chose pour les restaurants et les débits de boissons, qui n'ont plus le droit de faire de vente à emporter entre 20h et 6h. La livraison à domicile et les drive restent autorisés. Ces dispositions sont applicables dès ce mercredi 25 mars.

16h25 - Emmanuel Macron désormais annoncé avec 1h à 1h30 de retard à Mulhouse.

16h10 - Devant la gravité de la situation, Eric Straumann, le député haut-rhinois Les Républicains, demande à Emmanuel Macron d'étendre l'expérimentation de la chloroquine dans les EHPAD du Haut-Rhin qui le souhaitent, en accord avec les familles des malades. 

16h - Le président du Conseil départemental du Bas-Rhin Frédéric Bierry lance un nouvel appel à toutes les entreprises, industries, mairies, laboratoires de chimie, restaurants, et à tous ceux  susceptibles de fournir des blouses, des lunettes, des sur-chaussures et des gants. Les professionnels de la santé et du médico-social en ont besoin pour se protéger et protéger leurs patients. Dans le Bas-Rhin, 30.000 masques ont ainsi déjà été attribués aux Ehpad et aux services d’aide à domicile.

https://enquetes.bas-rhin.fr/SurveyServer/s/Sphinx/Materielsoignants

15h50 - Emmanuel Macron est attendu avec une demi-heure de retard à Mulhouse. Il devrait rencontrer le personnel soignant de l'hôpital Emile Muller à partir de 16h30.

15h35 - La présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin Brigitte Klinkert remercie sur Twitter l'ensemble des personnes mobilisées pour lutter contre le coronavirus en France, en Allemagne et en Suisse.

15h25 - Des devoirs avec son fils, des footings dans son lotissement, beaucoup de questionnements. Le footballeur du Racing Club de Strasbourg Benjamin Corgnet raconte son confinement en famille, loin des pelouses de Ligue 1.

15h - Le Grand Est et l'Île-de-France et la Corse sont les régions, où le nombre de cas détectés de coronavirus par rapport au nombre d'habitants est le plus important.

Le Grand Est est la région la plus touchée par la pandémie de coronavirus
Le Grand Est est la région la plus touchée par la pandémie de coronavirus - Visactu

14h43 - Le dernier bilan des victimes du coronavirus fait état de 2.722 personnes hospitalisées et 407 décès dans le Grand Est.  

Le nombre de cas détectés de Covid - 19 a quasiment doublé en quatre jours dans le Grand Est.

14h30 - Le président de la Région Grand Est, le Mulhousien Jean Rottner, réclame davantage de souplesse de la part de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie, pour que des masques puissent être distribués plus facilement aux professionnels de santé.

14h - Les six patients, atteints du coronavirus, transférés de l'hôpital de Mulhouse vers ceux de Brest et Quimper mardi après-midi sont en réanimation. Ils ont entre 50 et 60 ans. Leur état est stabilisé pour l'heure. Ils pourraient rester entre 20 et 30 jours dans ces établissements bretons.

12h15 - Les commerces de premières nécessités restent ouverts à Mulhouse. Pour aider au mieux les habitants à effectuer leurs achats, la Ville lance une carte interactive des enseignes accessibles (avec mention des horaires). Pour rappel : les déplacements doivent être limités, et les gestes barrières respectés.

Cette carte est accessible sur le site Internet de la Ville de Mulhouse mulhouse.fr et sur la page Facebook Mulhouse Ambiance Shopping.

Mulhouse fait front contre le coronavirus
Mulhouse fait front contre le coronavirus © Radio France - Patrick Genthon

11h30 - Des précisions sur le TGV médicalisé qui va transporter jeudi des patients des hôpitaux de Mulhouse et de Strasbourg, vers plusieurs hôpitaux des Pays de la Loire. C'est une première européenne.

11h - De nombreuses initiatives sont lancées en Alsace pour soutenir le personnel soignant, qui se trouve en première ligne pour lutter contre le coronavirus. Un chef de service des Hôpitaux universitaires de Strasbourg a créé une cagnotte solidaire sur Leetchi, pour améliorer le quotidien des soignants du service de Médecine Intensive - Réanimation (NHC). https://www.leetchi.com/c/soutien-a-la-reanimation-nhc-des-hopitaux-universitaires-de-strasbourg

10h40 - Depuis le début de l’épidémie, 41 personnes sont décédées dans les établissements publics d’hébergement pour personnes âgées dépendantes du département du Bas-Rhin. Les directeurs des Ehpad prennent le maximum de précautions pour éviter que le virus n'entrent dans leurs établissements, comme ici à la résidence Bartischgut à Strasbourg.

Le gouvernement veut multiplier les tests de dépistage. En Alsace, les laboratoires d'analyses prennent beaucoup de précaution, exemple à Molsheim. 

8h35 - Les médecins et la SNCF préparent le départ demain d'un train médicalisé pour amener des malades de Strasbourg et Mulhouse vers les pays de la Loire. C'est une première en Europe.

8h15 - On en sait un peu plus sur la venue d'Emmanuel Macron à Mulhouse. Son arrivée serait prévue vers 16 heures.

De nouvelles mesures sont entrées en vigueur mardi. Il est désormais obligatoire d'indiquer l’heure à laquelle vous sortez de votre domicile sur l'attestation de sortie. Cliquez ici pour la télécharger

A Mulhouse, la structure militaire qui peut recevoir jusqu'à 30 patients en réanimation, a accueilli son premier patient mardi. C'est la première fois que cet établissement sous tentes est utilisé.

Estimant "indispensable de prolonger le confinement" pour enrayer la propagation du coronavirus, le Conseil scientifique de l'exécutif sur le Covid-19 a préconisé mardi qu'il soit appliqué jusqu'au 28 avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu