Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

VIDÉO - Coronavirus : "La situation est sous contrôle" dans les Alpes-Maritimes selon le délégué de l'ARS

-
Par , France Bleu Azur

Le délégué départemental de l'ARS fait le point ce jeudi sur l'épidémie de Covid-19. Il révèle que le nombre d'appels explose au SAMU 06 et que des malades "s'ignorent probablement" puisque les tests ne sont pas ouverts à tous.

Les solutions hydroalcooliques sont soumises à une forte demande face à l'épidémie de coronavirus.
Les solutions hydroalcooliques sont soumises à une forte demande face à l'épidémie de coronavirus. © Radio France - Olivier Chauve

Cette fois l'épidémie passe la vitesse supérieure. Les Alpes-Maritimes viennent de connaitre la plus forte augmentation de malades du Covid-19 en 24 heures. Le bilan est passé de 23 patients à plus de 30 désormais soignés dans le département. Mais la situation est sous contrôle, explique ce jeudi matin Romain Alexandre, délégué départemental de l'Agence régionale de Santé dans les Alpes-Maritimes.

"Il n'y a aucun "cluster" dans les Alpes-Maritimes et dans le département nous pouvons remonter la chaîne de transmission et casser cette chaîne dès que possible." (Romain Alexandre)

Le délégué de l'ARS appelle aussi au calme, révélant que ce lundi, 1.500 appels ont été reçus au SAMU 06, un record absolu : le double du nombre d'appels habituels. 

Les hôpitaux ne sont pas surchargés dans les Alpes-Maritimes 

Aucun hôpital des Alpes-Maritimes n'est surchargé actuellement selon l'ARS, alors qu'en Italie, les autorités de santé appellent à l'aide. 

Et pour les tests de dépistage ? 

C'est l'infectiologue qui propose le test et les patients ne peuvent pas tous sur simple demande passer le dépistage. "Il y a donc potentiellement des patients qui s'ignorent" répond cependant Romain Alexandre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu