Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la vaccination étendue aux plus de 60 ans le 16 avril, aux plus de 50 ans le 15 mai

-
Par , , France Bleu

Emmanuel Macron a annoncé mercredi l'ouverture de la vaccination aux plus de 60 ans le 16 avril, et aux plus de 50 ans le 15 mai. Découvrez le calendrier actualisé.

Vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines).
Vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines). © Maxppp - Sadak Souici / Le Pictorium

La vaccination contre le Covid-19 sera étendue à toutes les personnes âgées de plus de 60 ans le 16 avril, puis à toutes celles de plus de 50 ans le 15 mai, a annoncé Emmanuel Macron mercredi. Une "stratégie spécifique sera par ailleurs prévue pour toutes les professions les plus exposées, en particulier nos enseignants, mais aussi nos forces de l'ordre et plusieurs autres", a ajouté le chef de l'Etat. Lors d'un déplacement à Valenciennes le 23 mars dernier, le chef de l'Etat avait indiqué qu'il souhaitait que les enseignants puissent se faire vacciner à partir de la mi-avril.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La vaccination contre le Covid-19 a été étendue aux personnes âgées de 70 à 75 ans sans comorbidités samedi dernier. Depuis le 19 février et l'autorisation du vaccin d'AstraZeneca, les personnes âgées de 50 à 64 ans, présentant des comorbidités, peuvent également se faire vacciner.

Le calendrier 

  • 19 février :ouverture aux 50 à 64 ans, présentant des comorbidités
  • 27 mars : ouverture aux plus de 70 ans, sans comorbidités
  • 16 avril : ouverture aux plus de 60 ans
  • 15 mai : ouverture aux plus de 50 ans
  • mi-juin : ouverture à tous les Français de moins de 50 ans

Priorité sera donnée aux professions exposées, comme les enseignants et les forces de l’ordre.

Vacciner tous les Français de plus de 18 ans avant septembre

"Nous tiendrons l'objectif que je nous ai fixé", a-t-il insisté, "à savoir que d'ici à la fin de l'été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés". Le président de la République a cependant reconnu des lacunes dans la vaccination des personnes de plus de 70 ans : "Je sais que beaucoup de nos aînés ont essayé de prendre rendez-vous pour se faire vacciner ces dernières semaines, trop souvent sans succès et j'en suis profondément désolé." 

"Ce n'est pas acceptable", a-t-il affirmé, assurant avoir "demandé à l'Assurance maladie de mobiliser des équipes pour y remédier". "L'ensemble des plus de 75 ans qui n'ont pas réussi à obtenir un rendez-vous seront appelés", a-t-il affirmé, tandis qu'"en parallèle un numéro spécial sera mis à disposition pour prendre un rendez-vous".

38 vaccinodromes en France

La lenteur de la vaccination est l'un des principaux griefs de l'opposition vis-à-vis d'Emmanuel Macron. La semaine dernière, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé l'ouverture de 38 vaccinodromes en France, gérés par 25.000 sapeurs-pompiers formés. "Au total, 250.000 professionnels, médecins, pharmaciens, sapeurs pompiers, infirmiers, vétérinaires, sont aujourd'hui prêts à contribuer à ce grand effort national" a affirmé le chef de l'Etat mercredi. "Nous mettons tous les moyens pour vacciner, vacciner sans répit, sans jours fériés. Le samedi et le dimanche, comme la semaine."

Quelque 8,2 millions de premières doses et 2,8 millions de secondes ont été jusqu'à présent injectées en France. L'objectif du gouvernement est toujours d'atteindre les dix millions de premières injections au 15 avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess