Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le casse-tête des Ehpad face à la canicule

-
Par , , France Bleu Isère

Concilier Covid-19 et gestion des fortes chaleurs, un dilemme pour les Ehpad. En temps de coronavirus, certains réflexes contre la canicule ne sont pas compatibles avec les mesures sanitaires à respecter.

Pause boisson dans l'après-midi à l'EHPAD la Villa du Rozat
Pause boisson dans l'après-midi à l'EHPAD la Villa du Rozat © Radio France - Pau Tilliez

Dans la Villa du Rozat à Saint-Ismier, l'air frais contraste avec la chaleur de plomb et les 38 degrés affichés par le thermomètre à l'extérieur. La climatisation tourne à plein régime dans les pièces communes de l'établissement. Pourtant, avec la pandémie de Covid-19, l'utilisation de certaines climatisations n'est pas recommandée : elles pourraient propager le virus, notamment les climatisations qui recyclent l'air ambiant. 

Ce n'est pas le cas dans la Villa du Rozat, une chance selon Colette Jay, directrice de l'établissement : "La climatisation centrale a fait l'objet d'une révision particulière d'entretien cette année à cause du coronavirus. Il fallait vraiment que l'on s'assure que les filtres fonctionnaient correctement pour éviter l'entrée du Covid-19 dans l'établissement. Notre système de climatisation est compatible avec les mesures sanitaires, et heureusement, sinon je ne sais pas comment on ferait." 

L'utilisation des ventilateurs par un groupe de personnes est en revanche interdite : cela favorise la circulation de l'air et des postillons et donc potentiellement du virus. Chaque chambre dispose néanmoins de rafraîchisseurs d'air achetés l'année dernière équipés de filtres encore en bon état.

Le mot d'ordre : s'hydrater

Si les climatiseurs fonctionnent, face à la chaleur, il faut aussi aérer les pièces et hydrater les résidents, au moins un litre et demi par jour. "Bien souvent, les personnes âgées n'ont pas la sensation de soif" nous explique Catherine, aide-soignante. "Il faut surveiller les résidents qui ne boivent pas d'eux-mêmes et ne pas les oublier. Parfois, on doit leur imposer la pause boisson." 

"C'est beaucoup de boulot" confie Maria. Elle est également aide-soignante et elle déplore des conditions de travail difficile : "Travailler sous un masque étouffant huit heures par jour avec la chaleur qu'il fait dehors, c'est très compliqué." L'épisode de canicule doit durer au moins jusqu'à samedi. 

-
- © Getty
Choix de la station

À venir dansDanssecondess