Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le centre de vaccination de Nîmes Costières multiplie sa capacité d'accueil par cinq

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Désormais, chaque semaine, ce sont 2.500 Nîmois qui pourront recevoir une injection dans le centre de vaccination de Nîmes Costières.

Un box du centre de vaccination de Nîmes Costières
Un box du centre de vaccination de Nîmes Costières © Radio France - Hervé Sallafranque

Le centre de vaccination Covid des Costières à Nîmes met les bouchées doubles et même bien davantage. Désormais, chaque semaine, ce sont 2.500 Nîmois qui pourront recevoir une injection. C'est cinq fois plus que ce qui se faisait jusqu'à maintenant. Cette montée en puissance était programmée dès la mise en place du centre, mais elle n'avait pas pu se concrétiser en raison du manque de doses.

Une montée en puissance dont se réjouit Dolorès Orlay-Moureau, adjointe au maire de Nîmes, déléguée à la santé, à l'hygiène et à la prévention des risques sanitaires.Elle précise également que cette augmentation de cadence pourrait se poursuivre dans les semaines qui viennent  : "Notre objectif c'est qu'un maximum de Gardois volontaires soient vaccinés. Le centre est calibré pour une capacité maximale de 5.500  vaccinations hebdomadaires donc il y a encore des possibilités".

La vaccination semble être bien entrée dans les mœurs complète le docteur Frédéric Jacquet qui dirige le centre des Costières :  "Tout le monde aujourd'hui a pris la mesure de l'ampleur de cette épidémie et de sa durée. La seule façon de raccourcir cette durée, c'est d'obtenir une immunité collective par la vaccination. Donc, plus nous serons nombreux à être vaccinés, moins le virus circulera et nous verrons le bout du tunnel". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess