Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le Cese ouvre une consultation en ligne sur le passeport vaccinal

-
Par , France Bleu

Sur participer.lecese.fr, les internautes peuvent donner leur avis jusqu'au 7 mars sur la mise en place d'un passeport vaccinal. Il serait donné aux personnes vaccinées contre le coronavirus pour retourner dans les cinémas ou les restaurants.

Le passeport permettrait aux vaccinés de pouvoir retrouver les cinémas et les restaurants avant les autres
Le passeport permettrait aux vaccinés de pouvoir retrouver les cinémas et les restaurants avant les autres © Maxppp - Christelle Gaujard

"Que pensez-vous du passeport vaccinal ?" La question apparaît depuis ce mercredi en haut de la page participez.lecese.fr. Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) souhaite, jusqu'au 7 mars, donner la parole à tous sur un sujet encore très débattu : faut-il accorder un laissez-passer pour retourner dans les "restaurants, cinémas, stades, musées..." à ceux qui ont déjà reçu le vaccin contre le Covid-19 ? 

"Nous vous proposons de donner votre avis et de partager vos arguments sur l'éventuelle mise en place d'un passeport vaccinal sur le territoire national", explique le Cese. Chaque internaute peut ainsi faire un choix entre cinq réponses (très défavorable, défavorable, mitigé, favorable ou très favorable) et expliquer ensuite sa position dans la case prévue à cet effet. 

Ce jeudi matin, plus de 12.000 personnes ont déjà donné leur avis sur la plateforme. 

Les réponses transmises au gouvernement

Pour se faire une idée plus précise des enjeux du passeport vaccinal, la consultation propose plusieurs liens, renvoyant aux expériences menées à l'étranger sur le sujet ou aux prises de positions d'organisations, d'associations ou encore de professionnels de santé. 

Les avis recueillis seront ensuite transmis au gouvernement sous forme de recommandation. Mais comme l'a précisé le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale Alain Fischer, "recommandation ne veut pas dire décision, le pouvoir politique garde toute sa liberté"

Un premier questionnaire clôturé lundi avait mis en avant que "les effets secondaires sont le principal sujet d’inquiétude" à propos du vaccin, d'après Stéphanie Goujon, rapporteure de la commission "vaccination" du Cese. Le conseil a jusqu'ici proposé notamment de créer une "plateforme téléphonique d'accueil" et un "site internet unique" pour informer la population sur la campagne vaccinale, ainsi que de "solliciter les licences de fabrication des vaccins" déjà autorisés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess