Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le CHU d’Amiens multiplie les « unités Covid » pour prendre en charge les patients

-
Par , France Bleu Picardie

Près de 190 personnes atteintes du coronavirus sont actuellement hospitalisées au CHU d’Amiens. Une cinquantaine est en réanimation. Mais l’hôpital redoute un manque de respirateurs et des soucis d’approvisionnement en médicaments si de nouveaux patients continuent à arriver.

Le CHU d'Amiens a réorganisé ses activités pour accueillir des patients atteints du coronavirus
Le CHU d'Amiens a réorganisé ses activités pour accueillir des patients atteints du coronavirus © Radio France - Annaig Haute

Comment le CHU d'Amiens s'organise-t-il pour lutter contre le coronavirus ? Près de 2000 personnes ont été prises en charge pour des hospitalisations, des consultations ou des interrogatoires téléphoniques  liés au Covid-19 depuis l'arrivée du 1er malade, le 24 février. Un CHU est obligé d'augmenter ses capacités pour faire face à l'épidémie. Danielle Portal, la directrice du CHU d’Amiens, était l’invitée de France Bleu Picardie pour évoquer cette organisation en constante évolution. 

Les chiffres-clé 

186 patients positifs au Covid-19 étaient hospitalisés au CHU d’Amiens au 31 mars, dont 56 en réanimation. 112 malades ont pu rentrer chez eux. Le CHU qui a dû faire face à 40 décès depuis l’arrivée du premier patient atteint de la maladie le 24 février. La moyenne d'âge des personnes qui n'ont pas survécu est de 82 ans.

Près de 2000 patients pris en charge dans le cadre de l'épidémie de coronavirus pour des hospitalisations, des consultations ou des interrogatoires téléphoniques liés au Covid-19. 

Plus aucun respirateur d’avance

Selon Danielle Portal, la directrice du CHU d’Amiens, « les patients restent très longtemps dans le cadre de cette pathologie. Nous les gardons 15 jours en moyenne, mais cela peut monter jusqu’à 3 semaines. Ce paramètre nous pose problème : un patient qui occupe un lit va l’occuper longtemps. Et les patients qui arrivent tous les jours s’ajoutent aux patients existants. Aujourd’hui, le nombre de sortie ne compense pas le nombre de patients pris en charge. » Mais Danielle Portal refuse de parler d’engorgement : « _Le CHU d’Amiens n’est pas totalement arrivé à saturation_. Nous nous sommes adaptés depuis le début de cette crise. En moyenne, tous les trois jours, nous augmentons des 20 lits les unités d’hospitalisation conventionnelle et de 5 lits les unités de réanimation. Mais un lit de réanimation, c’est l’équivalent de 12 lits d’hospitalisation classique en terme de matériel, de personnel… Il nous faut donc fermer d’autres unités, en réduisant, par exemple, l’activité en chirurgie. Cette situation nous pose problème en terme d’approvisionnement : nous avons besoin de respirateurs supplémentaires. Nous avons aussi besoin de médicaments spécifiques aux activités de réanimation car nous en consommons beaucoup en ce moment. Notre stock actuel nous permettra de tenir trois jours. Nous espérons être approvisionnés rapidement.» 

Une courbe des admissions qui stagne

Dans ce contexte, Danielle Portal évoque toutefois une lueur d'espoir depuis deux jours, le nombre d'admissions de cas de coronavirus est stable au CHU d’Amiens : la courbe a l'air s'aplatir. Mais la direction de l’hôpital reste prudente et refuse de se prononcer sur un éventuel dépassement du pic épidémique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu