Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : le CHU de Besançon au cœur d'une recherche de traitement contre le Covid-19

Le CHU va participer à compter de lundi 30 mars à l'essai Discovery avec d'autres hôpitaux français. Objectif: tester 4 médicaments antiviraux avec les soins habituels sur des patients atteints de symptômes graves du Covid-19 pour trouver un traitement efficace.

L'essai Discovery est coordonné par l'INSERM (Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale).
L'essai Discovery est coordonné par l'INSERM (Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale). © Maxppp - Maxppp

La pandémie de Coronavirus continue et le bilan des morts en France augmente chaque jour (1696 décès selon le dernier décompte de l'ARS), mais les recherches pour trouver un traitement se poursuivent. Le CHU de Besançon va participer dès lundi 30 mars à l'essai Discovery avec plusieurs autres hôpitaux français. Le principe de l'opération : tester quatre médicaments antiviraux combinés avec des soins ordinaires, sur des patients gravement atteints du Coronavirus.  

Le principe de l'étude

L'étude comparée va vérifier les effets de quatre médicaments antiviraux, c'est-à-dire utilisés pour ralentir une épidémie, mais pas pour l'arrêter. Parmi eux, l'opinavir et le ritonavir, utilisés dans la lutte contre le SIDA; l'hydroxychloroquine, porté par le médecin de l'IHU (Institut Hospitalo-Universitaire) de Marseille, Didier Raoult. Enfin, dernier médicament, le remdesivir associé il y a quelques années à la lutte contre Ebola en Afrique. Ce traitement américain a été utilisé par les équipes du CHU de Bordeaux sur la première personne infectée par le Coronavirus en France. Ce patient est sorti de l'hôpital Pellegrin il y a quelques semaines.

Plus de 800 personnes vont bénéficier de l'étude comparée en France

L'objectif réside dans "l'espoir de disposer bientôt d'une arme efficace contre cette nouvelle pandémie." L'opération Discovery va être testée sur 800 personnes internées dans différents hôpitaux français. A Besançon, les patients des services de réanimation et des maladies infectieuses pourront bénéficier du programme, seulement s'ils donnent leur accord. 

Au CHU de Besançon, un infectiologue, un réanimateur et les laboratoires de biologie de l'établissement vont être chargés de mener l'étude. Les résultats ne sont pas attendus avant plusieurs semaines. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu