Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le CHU de Besançon forme 220 soignants au retournement ventral des malades

-
Par , France Bleu Besançon

Devant l'afflux de cas graves de covid 19, le CHU de Besançon a formé 220 soignants à la technique de retournement ventral. Une technique qui permet de diminuer de moitié la mortalité en cas de détresse respiratoire sévère.

un patient en position ventrale à l'hôpital Pasteur de Colmar
un patient en position ventrale à l'hôpital Pasteur de Colmar © Maxppp - Alain Kielwasser

Devant l’augmentation du nombre de patients en grande difficulté respiratoire nécessitant un retournement ventral, le CHU de Besançon a décidé de former en urgence et en accéléré (15 jours) 220 professionnels volontaires (médecins, chirurgiens, infirmiers de bloc, internes, kinésithépareutes etc…) qui constituent désormais 10 « teams DV » , DV  comme   décubitus ventral. Ces équipes épaulent les réanimateurs du CHU qui n’étaient plus assez nombreux pour faire face à l’afflux de cas graves de Covid 19.

350 retournements en 12 jours au CHU de Besançon

Cette technique de retournement est essentielle dans la prise en charge des patients qui souffrent d’un syndrome de détresse respiratoire (SDRA). Elle consiste à retourner le patient sur le ventre pour faciliter une meilleure ventilation de ses poumons et améliorer son oxygénation. Cette technique permet de diminuer la mortalité par 2 chez les patients graves covid +. En 12 jours ce sont ainsi 350 retournements qui ont été réalisés au CHU de Besançon.

30 minutes et 3 soignants nécessaires pour un seul retournement

La technique de retournement ventral est une technique délicate qui mobilise 3 soignants au moins durant trente minutes sous le contrôle d’un médecin. Elle doit être répétée 2 fois par jour. D’où l’intérêt d’avoir un maximum de soignants capables de la mettre en œuvre. Depuis le 27 mars, les formations se sont succédées au CHU de Besançon. A l’aide d’un mannequin haute-fidélité, les soignants ont appris les gestes et la coordination. Désormais ce sont 10 équipes « team DV » qui sont opérationnelles chaque jour au CHU de Besançon au sein des équipes de réanimation chirurgicale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess