Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le CHU de Dijon déclenche le niveau maximum de son "plan blanc"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Face à l'afflux de patients touchés par le coronavirus, le CHU de Dijon a décidé lundi 16 mars 2020 de déclencher le niveau maximum de son "plan blanc". Une manière de réorganiser le dispositif pour être plus efficace et pouvoir traiter tous les patients.

Le CHU de Dijon (image d'illustration)
Le CHU de Dijon (image d'illustration) © Radio France - Marion Bargiacchi

Le CHU de Dijon, où 26 patients sont pris en charge à cause du Covid19, a déclenché le niveau maximum de son "plan blanc", lundi 16 mars 2020. C'est la conséquence du passage au "stade 3" de l'épidémie de coronavirus. L'annonce a été faite au personnel dans une communication interne, que France Bleu Bourgogne a pu consulter. Le but pour le CHU : gérer de front l'afflux des patients malades du coronavirus et ceux qui souffrent d'autres pathologies.

Qu'est-ce-que ça change ? 

Avec le passage au niveau maximum du "plan blanc", le CHU adapte son dispositif.

  • Augmentation des capacités de lits en réanimation
  • Augmentation des capacités de lits dans le service des  maladies infectieuses (jusqu'à 44 lits)
  • Augmentation des moyens du Centre 15, qui répond aux appels à destination du Samu

Par ailleurs, les opérations non-urgentes sont annulées. Les visites aux patients hospitalisés sont dorénavant interdites - en dehors des visites à des patients en fin de vie. Seuls les parents d'enfants hospitalisés pourront encore venir, à la condition qu'ils ne présentent pas de symptômes. Les permissions pour des patients hospitalisés sont également supprimées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess