Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le CHU de Nancy se prépare à l'activation du plan blanc

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le CHU de Nancy se prépare à une prochaine activation du plan blanc face à la hausse des hospitalisations de patients atteints de la covid-19. Le but est d'organiser l'établissement et d'anticiper les futures hospitalisations. Il s'agit d'une réponse graduée à l'évolution de l'épidémie.

Le CHU se prépare à l'activation du plan blanc
Le CHU se prépare à l'activation du plan blanc © Radio France - Thierry colin

Des réflexions sont en cours depuis plusieurs jours. L'activation du plan blanc au CHU de Nancy pourrait intervenir très prochainement.

" Nous prenons le chemin de l'activation du plan blanc. On s'oriente vers cette décision puisque nous sommes face à une courbe de patients qui augmente. Il paraît donc plus prudent de préparer l'établissement " décrypte Bernard Dupont, le directeur général du CHU.

Il y actuellement une trentaine de patients atteints de la covid-19 hospitalisés au CHU de Nancy. En Meurthe-et-Moselle, il y a 81 hospitalisations contre 47 il y a 12 jours. Le nombre de personnes en réanimation est stable, 5 à Nancy.

Organiser et anticiper

L'activation du plan blanc au CHU de Nancy, ce ferait donc dans une démarche d'anticipation pour organiser l'hôpital et garantir le soin des autres patients.

Le plan permettrait de réorganiser les services et d'isoler les patients atteints de la covid-19 et de gérer les effectifs selon Bernard Dupont " Pour le moment nous ne sommes pas dans un registre de déprogrammation, il nous paraît important de continuer à prendre en charge des malades covid et des malades non covid. Il s'agit d'anticiper pour éviter de se retrouver dans une situation de débordement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess