Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le CHU de Nîmes dévoile son plan sanitaire exceptionnel

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Suite aux annonces d'Emmanuel Macron ce jeudi à 20 heures concernant le coronavirus, l'hôpital de Nîmes opte pour un plan sanitaire exceptionnel. Nouveautés : une durée étendue pour le centre de prélèvement pour les victimes potentielles, et transformation de lits.

L'entrée du servie des Urgences au CHU de Nîmes
L'entrée du servie des Urgences au CHU de Nîmes © Radio France - Tony Selliez

L'hôpital Carémeau prend ses dispositions suites aux annonces d'Emmanuel Macron, ce jeudi à 20 heures, concernant la crise sanitaire du Covid-19. Dans un communiqué disponible sur le site du CHU, l'hôpital dévoile un plan sanitaire exceptionnel pour faire face à l'afflux éventuels de personnes atteintes de coronavirus. Aujourd'hui, dans le Gard, 17 personnes sont infectées.

Le personnel hospitalier sur le qui-vive

Les agents hospitaliers en ont été informés par une note interne : en fonction des besoins de l'hôpital, les médecins, internes et infirmiers sont susceptibles d'être mobilisés et réaffectés , en fonction des besoins du CHU. 

L'établissement met également en place une cellule de crise quotidienne, associant le service des Maladies Infectieuses et Tropicales, le Samu, les Urgences et la Réanimation. 

Compte tenu de la fermeture des crèches et des écoles à compter de lundi, le CHU ouvre deux structures pour accueillir les enfants du personnel hospitalier, pour les enfants de 0 à 6 ans, puis les plus grands, de 6 à 12 ans. 

Dépistage du coronavirus

Depuis une dizaine de jours, un centre ambulatoire des risques émergents biologiques est en place, pour les personnes suspectées d'être porteuses du virus. Ce centre ambulatoire étend ses heures d'ouverture, de 9h à midi, puis de 14h à 17h. Les patients prélevés seront ensuite recontactées par le Centre 15.

Face à un éventuel afflux de patients Covid-19, le CHU de Nîmes adapte sa filière de soins critiques : 46 lits de réanimation contre 31 actuellement, et une ouverture de 10 lits dans les anciens locaux de la neurochirurgie. Le service des maladies infectieuses et tropicales (SMIT) dispose dorénavant de 6 lits en isolement.

Un parcours patient, et un espace dédié au coronavirus aux urgences

Au sein des Urgences, un espace est désormais dédié aux patients suspectés d’être contaminés par le virus, afin d’éviter tout contact avec d’autres patients admis. Leur parcours au sein de l’hôpital, notamment en cas de besoin d’imagerie, est aussi pensé pour empêcher ces mêmes contacts.

Le CHUétablissement travaille actuellement à la déprogrammation des interventions chirurgicales non urgentes et en premier lieu celles nécessitant un recours à la réanimation post-opératoire. L’objectif étant de libérer des capacités de lits de réanimation (et plus généralement de soins critiques) pour prioriser l’accueil de patients COVID-19 ; les patients concernés par ces déprogrammations en seront informés dès les prochains jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess