Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le CHU de Saint-Etienne pilote un nouveau test de médicaments pour les soignants

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Dans la lutte contre le coronavirus, le CHU de Saint-Etienne est à la tête d'un nouvel essai clinique dédié aux soignants. Avec l'Institut Pasteur et une dizaine d'autres hôpitaux, va tester l'efficacité de deux médicaments pour prévenir l'infection par le virus.

Le CHU de Saint-Etienne lance un nouvel essai clinique dédié aux soignants. Il va tester deux médicaments pour savoir s'ils peuvent prévenir l'infection au Covid-19.
Le CHU de Saint-Etienne lance un nouvel essai clinique dédié aux soignants. Il va tester deux médicaments pour savoir s'ils peuvent prévenir l'infection au Covid-19. © Maxppp - -

Un nouvel essai clinique national est lancé pour tenter de réduire le nombre de contaminations chez les soignants. Il est piloté par le CHU de Saint-Etienne et l'Institut Pasteur. Son nom : Covidaxis. En l'absence de vaccin, l'hôpital veut savoir si certains médicaments peuvent protéger des infections au coronavirus.  

Deux médicaments vont être testés : l'hydroxychloroquine ainsi que le lopinavir/ritonavir, tous les deux contre leur placebo. Dans un communiqué, le Centre Hospitalier Universitaire stéphanois explique que ces deux molécules montrent une activité anti-virale contre le coronavirus in vitro, c'est-à-dire en laboratoire. 

Un essai clinique sur 600 soignants

Les chercheurs vont mener cet essai clinique sur 600 soignants qui travaillent en hôpital, en EHPAD ou en libéral explique le CHU. Ces personnes prendront pendant deux mois le médicament ou son placebo, sans savoir duquel il s'agit.

Le groupe de soignants testé sera constitué de volontaires travaillant pour les hôpitaux investigateurs ainsi que les soignants libéraux et des EHPAD proches de ces sites de recherche. Les soignants peuvent s'inscrire sur la page dédiée à Covidaxis

Une dizaine d'hôpitaux dont le CHU de Clermont-Ferrand participent déjà à cet essai clinique. Ils pourront être rejoints par d'autres établissements.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess