Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : le confinement est renouvelé jusqu'au 15 avril et pourra être prolongé

-
Par , , France Bleu

Pour enrayer l'épidémie de coronavirus, le confinement de la population en France est renouvelé jusqu'au 15 avril et pourra être prolongé. Édouard Philippe l'a annoncé ce vendredi après un conseil des ministres.

Le centre-ville désert de Toulouse, en plein confinement.
Le centre-ville désert de Toulouse, en plein confinement. © AFP - Frédéric Scheiber / Hans Lucas

Le gouvernement a annoncé ce vendredi la prolongation du confinement jusqu'au 15 avril, en raison de l'épidémie de Coronavirus qui ne cesse de progresser en France. Le Premier ministre Édouard Philippe ajoute que le confinement pourra être prolongé au-delà de cette date.

"Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain, soit jusqu'au mercredi 15 avril", a déclaré le Premier ministre lors d'une allocution retransmise à la télévision. Après dix jours de confinement, "il est clair que nous ne sommes qu'au début de la vague épidémique", a-t-il expliqué en soulignant que "les mêmes règles continueront à s'appliquer." Un nouveau prolongement pourra être décidé "si et seulement si la situation sanitaire l'exige", a-t-il précisé.

Le Conseil Scientifique préconisait six semaines

Cette décision fait suite à l'avis rendu par le Conseil scientifique, qui a estimé mardi que le prolongement du confinement était "indispensable" et devait vraisemblablement durer "au moins six semaines" à compter de sa mise en place. Il s'agit selon lui de "la seule stratégie réellement opérationnelle" dans la lutte contre la propagation du COVID-19. Le Conseil scientifique estime également "nécessaire un renforcement du confinement".

Cette prolongation était notamment réclamée par le monde médical en proie au stress et qui a perdu plusieurs soldats dans cette "guerre" contre l'épidémie : au moins cinq médecins sont décédés.

Le Conseil d'Etat avait toutefois rejeté dimanche le scénario d'un "confinement total", alors que certains maires avaient commencé à prendre des mesures radicales. Exemple dans la Drôme, où Valence est ainsi passée au couvre-feu depuis samedi soir, de 21h à 6h, jusqu'au 31 mars. La même mesure a été prise dans d'autres communes de France comme Villeneuve-lès-Avignon (Vaucluse), Lège Cap Ferret (Gironde), Béziers, Montpellier et Sète (Hérault), Mulhouse (Haut-Rhin), La Roche-sur-Yon (Vendée), Compiègne, Creil et Nogent-sur-Oise (Oise) ou encore Charvieu et La Verpillière (Isère).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu