Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le convoi sanitaire est arrivé dans les hôpitaux bretons

Ce dimanche 5 avril, 41 patients Covid-19 ont été transférés par trains médicalisés depuis Paris vers sept hôpitaux bretons, afin de désengorger les services de réanimations franciliens. Parmi les malades, 13 patients sont arrivés cet après-midi au CHU Pontchaillou à Rennes.

13 patients franciliens contaminés par le Covid-19 ont été accueillis ce dimanche 5 avril au CHU de Rennes.
13 patients franciliens contaminés par le Covid-19 ont été accueillis ce dimanche 5 avril au CHU de Rennes. © Radio France - François Rauzy

Deux TGV médicalisés sont arrivés ce dimanche 5 avril, en Bretagne. À leur bord, 41 patients atteints Covid-19 qui ont été répartis dans sept centres hospitaliers de la région. C'est la deuxième opération de ce type cette semaine, après le transfert en Bretagne de 36 patients, en provenance de la région parisienne, contaminés par le virus.

13 patients accueillis au CHU de Rennes

Parmi les sept centres hospitaliers qui accueille ce dimanche des patients franciliens contaminés par le Covid-19, il y a les hôpitaux Saint-Malo et Morlaix qui prennent en charge respectivement un et deux patients. À Saint-Malo, le nombre de lits de réanimation est passé de 10 à 20 récemment, ce qui permet l'accueil de ces nouveaux patients. Des patients qui ont été transporté par des véhicules du Smur depuis Rennes.

A Rennes, pas moins de 13 patients franciliens sont arrivés au CHU Pontchaillou ce dimanche après-midi. Ils ont été immédiatement pris en charge par le service de réanimation de l'établissement de santé.

Ces trains médicalisés représentent un défi logistique d'ampleur. En amont du transport, les services de santé de la région, les forces de l'ordre et la SNCF ont effectué des reconnaissances dans chaque gare. Pendant le trajet, il a fallu marquer des points d'arrêt exacts pour les trains, répartir les malades dans les rames selon leur destination ou encore anticiper le départ des ambulances depuis les gares pour garantir au mieux la sécurité des patients.

"C'est un dispositif très fatiguant, les équipes sont mobilisées depuis hier. Il a fallu acheminer le matériel hier, l'installer dans la soirée et partir à 4h30 ce matin pour se rendre au départ des transferts dans les différents hôpitaux parisiens," explique le Professeur Louis Soulat, chef du SAMU à Rennes.

Plusieurs ambulances se sont succédés ce dimanche 5 avril au CHU de Rennes pour acheminer les 13 patients Covid-19 franciliens accueillis à Pontchaillou.
Plusieurs ambulances se sont succédés ce dimanche 5 avril au CHU de Rennes pour acheminer les 13 patients Covid-19 franciliens accueillis à Pontchaillou. © Radio France - François Rauzy

En dehors du CHU de Rennes et des hôpitaux de Saint-Malo et Morlaix, 5 patients ont été transférés à Brest, parmi lesquels, deux sont à hôpital des Armées, et trois au CHRU. Dans le Morbihan, le Centre Hospitalier Bretagne Atlantique de Vannes a accueilli quatre patients dans son service de réanimation. Les hôpitaux de Lorient et Quimper se sont répartis 16 autres patients également transférés depuis Paris ce dimanche 5 avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu