Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus - Le gérant d'un café agacé par les propos du Préfet des Pays de la Loire sur les gestes barrières

-
Par , , France Bleu Mayenne

Le coup de gueule du Préfet de la région Pays de la Loire. Les gestes barrières ne sont pas respectés dans certains restaurants ligériens selon lui. Une déclaration qui fait bondir le propriétaire d'un café-concert à Montenay près d'Ernée.

Le café-concert Le Décibel à Montenay en Mayenne
Le café-concert Le Décibel à Montenay en Mayenne

Comme un relâchement dans l'air. Le préfet des Pays de la Loire, Claude d'Harcourt, en appelle à la responsabilité des patrons de bars, de restaurants et des clients. 

Les gestes barrières ne sont pas suffisamment respectés dans certains établissements de la région déplore-t-il : "Des activités qui peinent à respecter les mesures barrières, incontestablement nous avons les bars et les restaurants. C'est aussi aux clients de se responsabiliser. Ça nous préoccupe, on arrivera pas avec un hélicoptère, mais il n'est pas impossible qu'un gardien de la paix aille voir comment ça se passe avec des sanctions en cas de récidive." 

Des propos qui ont fait bondir Florentin Hamon, gérant du Décibel,un café-concert à Montenay, près d'Ernée. 

Il fait de son mieux confie-t-il et il est même obligé parfois de faire le "gendarme" pour obliger les gens à porter un masque : "on doit leur rappeler, parfois avec insistance mais ils ne comprennent pas forcément. Ils ont des excuses tout le temps, ils l'ont oublié à la maison. Pourtant, j'ai installé, devant l'établissement, de gros panneaux pour inciter à faire preuve de prudence. A chaque fois on tape sur le restaurateur ou cafetier mauvais élève. On a été fermé de force, on recommence avec plein de galères et là le Préfet dit qu'on est des mauvais élèves. Il faudrait qu'il vienne voir comment ça se passe, il ne doit pas vraiment connaître notre métier"

Pour le préfet, c'est important continuer à respecter les gestes barrières d'autant plus que le virus n'est pas totalement endigué. Il y a eu 31 foyers épidémiques au total. 17 sont clos, 9 sont maîtrisés (personnes placées à l'isolement) et 5 sont en cours d'investigation. "Même si notre région est l'une des moins touchées le virus circule toujours" prévient-il. 

Par ailleurs le préfet veut plus de tests. Il va installer un covid-drive devant la préfecture à Nantes. "J’ai demandé à l’ARS (Agence régionale de santé), de mettre en place un barnum les 7 et 8 juillet et j’invite les autres préfectures à faire la même chose." Actuellement 2300 personnes sont testés tous les jours en Loire-Atlantique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu