Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le Gers proche de la zone rouge

-
Par , France Bleu Occitanie

Le virus circule très vite dans le département du Gers qui passe en zone de vulnérabilité élevée. Après le cluster dans un Ehpad d'Auch, la préfecture lance un appel à la vigilance.

3 500 personnes dépistées  par semaine dans le Gers, 6% des tests sont positifs
3 500 personnes dépistées par semaine dans le Gers, 6% des tests sont positifs © Maxppp - Fred HASLIN

La situation sanitaire s’aggrave dans le Gers. La circulation du virus de Covid19 s’accélère ces derniers jours, le département déjà classé en "zone de vulnérabilité élevée" pourrait bientôt passer en zone rouge, tant les indicateurs sont inquiétants. 

Selon les chiffres communiqués par le délégué de l’ARS dans le Gers, le taux d’incidence et de circulation du virus qui était de 1,6 cas pour 100.000 habitants au début du mois d’août a fait un bon spectaculaire depuis le début du mois de septembre, passant à 68,4 cas du 5 au 11 septembre, et à 74,2 cas pour 100.000 habitants dans la semaine du 6 au 12 septembre, soit un taux équivalent au département du Gard, déjà classé en zone rouge.

Ne pas baisser la garde

"La situation est plus que préoccupante, alerte le préfet du Gers, Xavier Brunetière. Elle est grave, le virus circule, et de plus en plus vite. Nous ne devons pas baisser la garde, ni tomber le masque." L’est du département, proche de la Haute-Garonne est le plus touché, ainsi que Auch et maintenant le nord-ouest. La circulation du virus est désormais active et généralisée.

Les rencontres familiales et les lieux festifs

"Nous n’appliquons pas assez et partout les gestes barrières, notamment dans les réunions familiales, les lieux festifs, et les rencontres associatives, qui sont ces derniers jours nous le constations les lieux de contamination" confirme le préfet qui rappelle que le port du masque est le principal moyen d’éviter la propagation du virus.

Le Prefet du Gers Xavier Brunetière "ne baissons pas la garde, ni le masque"

Le préfet regrette que les personnes contactées par les équipes de la CPAM pour les cas contacts ne soient pas assez réactives. "Lorsque vous êtes contacté par les agents de l’équipe d’enquête de la CPAM, que vous avez été en contact avec une personne positive au Covid, respectez la mesure de quarantaine, vous restez sept jours à l’isolement. À la fin des sept jours, vous vous faites tester, et comme cela, vous avez pendant ces sept jours protégé vos proches, vos voisins, vos amis"

Les Ehpad sous surveillance

Après le cluster apparu il y a une semaine au sein de l’Ehpad la Roseraie à Auch, 40 résidents sur 58 sont testés positifs au Covid et 10 membres du personnel. La maison de retraite a reçu le renfort d’une infirmière et  d’une aide-soignante de la réserve sanitaire. La situation est pour l'heure maîtrisée, car les mesures ont été prises très vite dès le premier cas déclaré vendredi dernier.

Les visites des familles sont réduites. Une équipe mobile d’hygiène hospitalière est mise à la disposition des établissements du département pour faire face à toute situation de contamination.

Port du masque obligatoire aux journées du patrimoine

À l’approche du weekend, la préfecture qui redoute une propagation rapide du virus notamment sur les lieux de rassemblement va prendre un arrêté d’ici jeudi qui rendra obligatoire le port du masque obligatoire pour les journées du patrimoine. Ce serait le cas à Auch sur la ville haute, à Lectoure ou à Condom. Dans le Gers, le port du masque est déjà obligatoire autour des établissements scolaires et sur certaines communes sur les marchés de plein vent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess