Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le Grand Est se dote d’un outil pour prédire l’évolution de la pandémie

Le Grand Est et l'Institut hospitalo-universitaire de Strasbourg ont présenté ce jeudi un nouvel outil de prédiction de l'évolution de l'épidémie de coronavirus. PredictEst doit permettre d'anticiper d'éventuels rebonds de la maladie et faciliter la prise de décision des autorités locales.

Un patient atteint du Covid entre au service de réanimation de l'hôpital de Mulhouse.
Un patient atteint du Covid entre au service de réanimation de l'hôpital de Mulhouse. © Maxppp - Darek Szuster

Ce nouvel outil, baptisé PredictEst, s'appuie sur les données fournies quotidiennement par Santé Publique France. A partir de cartes et de graphiques, c'est une forme de baromètre de l'épidémie, une tendance pour les semaines à venir. L'outil doit permettre de suivre et d'anticiper un certain nombre d'indicateurs, comme le taux d'incidence de la maladie, à l'échelle des quartiers. L'objectif affiché c'est d'éviter de nouveaux confinements généralisés.

Une photo précise de l'épidémie

"Ça nous permet d'avoir une vision photographique de ce qui se passe de manière très précise dans notre territoire pour cette maladie, précise Benoît Gallix, le directeur général de l'Institut hospitalo-universitaire de Strasbourg. Ça nous offre aussi une vision tendancielle sur les semaines qui viennent de comment l'épidémie réagit en fonction de la distanciation sociale et du comportement de tout un chacun".

Un outil censé favoriser les décisions politiques

Cet outil numérique pourrait faciliter les prises de décision pour gérer la pandémie de coronavirus. "C'est une forme de _cockpit de pilotage_, où la donnée de santé sort, n'appartient plus seulement au monde de la santé, mais au monde de la vie de tous les jours, détaille Jean Rottner, le président du Conseil régional du Grand Est. Quand on est élu par exemple, ça doit nous aider à choisir les actions à prendre, dans le monde économique, dans la prévention de la maladie, dans l'accompagnement".

Prédictest pourrait ainsi prédire dès début janvier si l'on peut s'attendre à une troisième vague après les fêtes de fin d'année. Cela dépendra du comportement des gens, mais ces comportements, l'outil ne peut pas encore les prévoir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess