Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le groupe pharmaceutique marnais Créapharm victime d'une arnaque aux masques

A Reims, le groupe pharmaceutique Créapharm a été victime d'une arnaque. Des milliers de pharmacies en France ont reçu la semaine dernière un fax de ce groupe leur proposant de leur vendre des masques et du gel hydroalcoolique. Créapharm n'a jamais rien envoyé. Son identité a été usurpée.

Covid-19 : masques de protection respiratoire, avril 2020
Covid-19 : masques de protection respiratoire, avril 2020 © Radio France - Antoine Denéchère

Tout semblait plus vrai que nature : le logo de l'entreprise, le nom et les produits qu'elle propose : du gel hydroalcoolique, des masques, des lingettes désinfectantes, ou encore des sur-chaussures. La semaine dernière, 22.000 pharmacies en France ont reçu un fax provenant de l'entreprise Créapharm, un groupe pharmaceutique marnais dont le siège se trouve à Reims.

Ce fax propose aux pharmaciens de leur vendre des produits très rares en cette période de crise sanitaire. Mais en observant de plus près, Eric Placet, le président du groupe Créapharm (le vrai) a vite repéré la supercherie : "Sur ce fax, l'adresse mail indiquée est mauvaise, le numéro de téléphone ne correspond à aucun numéro utilisé au sein de notre groupe et lorsque vous regardez l'IBAN de la banque, elle correspond à un compte qui se trouve en Angleterre. Evidemment, tout cela est frauduleux".

Coronavirus, masque, gants, gel hydroalcoolique, protection, gestes barrières
Coronavirus, masque, gants, gel hydroalcoolique, protection, gestes barrières © Radio France - Clément Lhuillier

Des fraudeurs qui ne manquent pas de culot

Plusieurs pharmaciens ont appelé le numéro de téléphone qui se trouve sur ce fax. Au bout du fil, un interlocuteur qui n'a pas froid aux yeux et qui demande, avant tout ,de payer : "  il faut d'abord nous faire parvenir votre paiement et ensuite, seulement, vous recevrez vos produits et votre facture".

Un discours qui a tout de suite mis la puce à l'oreille à un pharmacien rémois. Thierry Delemme raconte qu'il a trouvé ça bizarre qu'une entreprise propose en ce moment des produits difficiles à avoir, surtout des masques et surtout à des prix plus que raisonnables, alors que ces dernières semaines, les tarifs ont pourtant flambé. "C'est là que j'ai découvert le pot aux roses" affirme Thierry Delemme.

Marion, pharmacienne dans l'Aube, a aussi failli se faire avoir par cette arnaque de la "fausse entreprise" Créapharm : "J'ai entamé les démarches pour commander et j'ai été méfiante quand on m'a demandé de régler mes produits avant même de les avoir reçus. Maintenant que les pharmaciens ont le droit de vendre des masques dans leurs officines, il faut redoubler de vigilance et pour ma part, désormais, je ne commanderai qu'auprès de mes fournisseurs habituels ". 

Le vrai groupe pharmaceutique Créapharm et son président Eric Placet comptent porter plainte pour cette arnaque et pour usurpation d'identité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess