Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le Haut Conseil de santé publique adapte les gestes barrières pour les personnes vaccinées

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu, France Bleu Provence
France

Les personnes ayant reçu leurs deux doses de vaccin contre le coronavirus peuvent ôter leur masque lorsqu'elles se trouvent à l'intérieur, dans un cadre privé. C'est la recommandation du Haut Conseil de santé publique, rendue publique dimanche 25 avril. Ses membres appellent toutefois à la prudence.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Jean François Ottonello

L'horizon de jours meilleurs et d'un retour à la vie quotidienne d'avant pointe son nez. Dans un avis rendu le 11 avril, mais publié ce dimanche 25 avril, le Haut Conseil de santé publique estime que les personnes complètement vaccinées (qui ont reçu leurs deux doses) contre le Covid-19 peuvent abandonner le masque lorsqu'elles se trouvent entre elles, en "milieu fermé, dans un cadre privé familial ou amical".  Elles doivent cela dit continuer de respecter les autres gestes barrières, comme la distanciation sociale, l'aération des pièces et la "limitation à six du nombre de personnes" réunies.

Le Haut Conseil assure avoir "pris en compte l’efficacité des vaccins actuellement disponibles sur les formes graves de Covid-19, l’efficacité des mesures barrières sur la transmission" du coronavirus. Il place ses espoirs dans "l’intensification de la campagne vaccinale" qui devrait permettre, selon lui "la reprise progressive d’une vie sociale et économique dans la seconde partie de l’année 2021".

La prudence reste de mise

Cette recommandation ne s'applique pas si un-e membre n'est pas vacciné-e ou si il ou elle présente "un facteur de risque de faire une forme grave", en raison de son âge ou de comorbidité. Par ailleurs, le Haut Conseil de santé publique préconise le maintien du port du masque en extérieur ou en collectivité, même pour les personnes ayant bénéficié d'un schéma vaccinal complet contre le Covid-19. Pour assurer le respect de ces recommandations, le Haut Conseil invite le gouvernement à "engager des campagnes de communication pédagogique à destination des citoyens vaccinés pour leur expliquer l'importance des mesures barrières, même en étant vaccinés".

Le Haut Conseil appelle à la prudence compte tenu de la "situation épidémiologique nationale actuelle défavorable, la saturation hospitalière, l’impossibilité d’évaluer le risque pour les personnes ayant bénéficié d’un schéma vaccinal complet de contaminer d’autres personnes, l’incertitude relative à l’impact de la transmission notamment des variants d’intérêt et la faible couverture vaccinale actuelle en France".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess