Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : le Haut-Rhin met fin au dépistage sérologique dans les Ehpad

Par

Le département du Haut-Rhin ne poursuit pas son expérimentation de dépistage sérologique dans les Ehpad, la Haute autorité de santé ayant estimé que ces tests ne sont pas assez fiables. La collectivité se tourne désormais vers les tests PCR, avec écouvillon.

Illustration dépistage Covid Illustration dépistage Covid
Illustration dépistage Covid © Radio France - Victor Vasseur

La campagne de tests sérologiques dans les Ehpad du Haut-Rhin n'aura duré finalement qu'une semaine. L'idée était de faire une cartographie de dix établissements volontaires touchés par le Covid-19, pour en tirer des enseignements et ralentir la progression du virus. Dernièrement, la Haute autorité de santé n'a pas jugé ces tests assez fiables. Le département qui menait l'expérience a finalement abandonné ce type de tests, au profit de tests PCR, avec écouvillon. Brigitte Klinkert, la présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, l'a annoncé lors d'un point presse mardi 21 avril. 

Publicité
Logo France Bleu

Le personnel autant touché que les résidents

Le département du Haut-Rhin a toutefois communiqué les résultats de ses tests sérologiques Sur les 953 résidents testés, 296 sont positifs et 657 négatifs. Sur les 854 personnels testés, 221 sont positifs et 633 négatifs. 

Les résultats sont très hétérogènes en fonction des établissements. Un tiers des Ehpad touchés comptent 50 à 70% de cas positifs, un autre tiers touché compte 10 à 30% de cas positifs, et un troisième et dernier tiers touché, moins de 10% de cas positifs. 

Bientôt des tests PCR pour les Ehpad haut-rhinois 

Les tests sérologiques ne pouvant pas établir la contagiosité de la personne, le département du Haut-Rhin a décidé de stopper l'expérimentation et se tourner désormais vers les tests PCR - qui s'effectuent avec un coton tige - pour le dépistage dans ses Ehpad. Il demande à l'Etat que ces tests lui soient délivrés en priorité, le Haut-Rhin enregistrant un taux de mortalité dans ses Ehpad particulièrement fort, avec 547 décès.

En plus des laboratoires alsaciens, le Haut-Rhin mettra à disposition les deux laboratoires vétérinaires départementaux. Cela permettra de faire dans un premier temps une centaine de tests par jour, puis près de 400 en vitesse de croisière. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu