Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le lavage des masques en tissu à 60° n'est "pas justifié", estime l'Académie de médecine

-
Par , France Bleu

Alors que le port du masque est désormais généralisé en France pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, l'Académie nationale de médecine fait évoluer ses recommandations concernant l'entretien des masques en tissu. Il n'est plus nécessaire de les nettoyer à 60° estime notamment la société savante.

Atelier de confection de masques en tissu à Longjumeau (Essonne) (illustration).
Atelier de confection de masques en tissu à Longjumeau (Essonne) (illustration). © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/Arnaud Journois

Plus besoin de laver vos masques en tissu à 60° pendant au moins 30 minutes systématiquement, l'essentiel étant de les changer "lorsqu'ils deviennent humides" et de ne jamais les porter "plus d'une journée", indique ce mardi l'Académie nationale de médecine dans un communiqué. 

Favorable au port du masque "dans tous les lieux publics, clos et ouverts selon des règles faciles à comprendre, à appliquer et à contrôler", la société savante appelle à diffuser "une information claire et simplifiée sur leur usage", les règles d'utilisation et d'entretien.

Un masque par jour

L'Académie nationale de médecine appelle notamment à laver les masques grand public en tissu "à la main ou en machine, avec un détergent, comme le linge de corps, la température de 60°C n'étant pas plus justifiée pour le lavage des masques que pour le lavage des mains".

Il est possible de les réutiliser "après chaque cycle de lavage-séchage tant que leurs qualités (maillage du tissu et intégrité des brides) ne sont pas altérées", ajoute-t-elle, alors que la plupart des masques en tissu sont homologués pour 10, 20 ou 50 lavages maximum.

Comme le Haut conseil de la santé publique (HCSP), l'académie estime aussi que les masques grand public réutilisables doivent être privilégiés dans l'espace public, "pour d'évidentes raisons économiques et écologiques".  Elle recommande de réserver les masques jetables, dits "chirurgicaux", pour les "activités de soins" et "les personnes malades ou en isolement". Et d’insister : "Le port du masque dans la communauté n'est pas facultatif ; se masquer pour protéger les autres est un geste altruiste dont l'efficacité collective est certaine quand tout le monde l'applique".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess