Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le ministre de la Santé promet une hausse des salaires à l'hôpital et en Ehpad

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le ministre de la Santé Olivier Véran a reconnu, ce mercredi, que le gouvernement n'avait été "ni assez vite ni assez fort" dans la réforme de l'hôpital. Il a promis une hausse des salaires à l'hôpital et dans les Ehpad.

Dans le service de réanimation de l'hôpital Jacques Cartier, à massy.
Dans le service de réanimation de l'hôpital Jacques Cartier, à massy. © AFP - Pascal Bachelet

Le ministre de la Santé Olivier Véran a reconnu, ce mercredi, que le gouvernement n'avait pas été "assez vite" ni "assez fort" dans la réforme des hôpitaux ces dernières années. Il a promis des mesures d'"ampleur", dans le cadre du "Ségur de la santé", notamment une "hausse des salaires à l'hôpital et en Ehpad".

Hausse des salaires à l'hôpital et en Ehpad

Avec la loi "Ma santé 2022", adoptée en 2019, "nous avons fait le bon diagnostic, nous avons pris les bonnes orientations. Mais nous n'avons été ni assez vite ni assez fort", a déclaré Olivier Véran à l'issue du Conseil des ministres."Notre système de santé n'est pas assez centré sur le patient et son parcours. Il n'est pas assez performant tant dans son pilotage que dans son organisation", a-t-il poursuivi. Il a estimé qu'il fallait répondre au malaise des soignants par "des mesures d'ampleur", et "dans une certaine mesure radicales". "Cela passera par une huasse des salaires à l'hôpital et en Ehpad", a-t-il annoncé. 

Une concertation dès lundi avec les professionnels, des mesures "au plus tard mi-juillet" 

"Dès lundi prochain le 25 mai, j'engagerai une concertation avec les acteurs du système de santé pour qu'ils puissent partager leurs expériences, leurs visions du système de santé, ce qu'il faut améliorer, conserver", a annoncé Olivier Véran, expliquant le "Ségur de la Santé", du nom de l'avenue parisienne où est implanté le ministère. Le gouvernement tirera "au plus tard à la mi-juillet" les conclusions de cette concertation. 

"Apporter aux soignants une reconnaissance indispensable"

"Notre méthode dans la refondation du système de santé qui vient ce sera l'écoute, notre ambition ce sera d'apporter aux soignants une reconnaissance indispensable. Notre boussole ce sera la confiance pour que les soignants écrivent ensemble ce que nous avons appelé le jour d'après", a précisé le ministre de la Santé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess