Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le nombre de cas en augmentation, "relâchement de l'application des gestes barrières"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Selon le rapport de Santé Publique France publié ce jeudi soir, le nombre de coronavirus a augmenté de 27% entre le 13 et le 19 juillet, par rapport à la semaine précédente. Et plus de 1.000 cas ont été détectés ce jeudi.

Le nombre de cas de coronavirus augmente en France.
Le nombre de cas de coronavirus augmente en France. © Maxppp - PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Le nombre de cas de coronavirus a augmenté de 27% la semaine dernière selon le bilan hebdomadaire publié ce jeudi soir par Santé Publique France.  Du 13 au 19 juillet, le ministère de la Santé compte 4.397 cas avérés de Covid-19 contre 3.910 la semaine précédente.

Et ce jeudi, la Direction générale de la Santé explique que le nombre de nouveaux cas confirmés de coronavirus continue d'augmenter en France, avec "plus de 1.000" cas en une journée. Dix nouveaux foyers de cas groupés ont également été détectés depuis la veille.

Augmentation des cas chez les personnages âgées

L'augmentation du nombre de cas la semaine dernière est "plus rapide que l'augmentation des dépistages (+ 3%)", indique le communiqué. Le taux national d’incidence, c'est-à-dire le nombre de nouveaux cas rapportés à la population, est de 6,6 cas pour 100.000 habitants, contre 5,8 cas pour 100.000 habitants deux semaines avant. Ce taux est en hausse chez les personnes âgées de 75 ans et plus.

360.956 personnes ont été testées par RT-PCR la semaine dernière en France. Le taux de personnes positives est de 1,2%, en légère augmentation par rapport à la semaine précédente (1,1%). 

Les départements métropolitains présentant les plus forts taux de dépistage sont la Mayenne (2.226 / 100.000 habitants), les Bouches-du-Rhône (856 / 100 000 habitants), le Calvados (854 / 100.000 habitants) et Paris (779 / 100 000 habitants).

Six départements avec un taux d'incidence élevé

Selon les chiffres du ministère de la Santé, six départements ont un taux d'incidence supérieur à 10 pour 100.000 habitants. La Mayenne, classée en niveau de vulnérabilité élevé, voit son nombre de cas en augmentation : 221 la semaine dernière contre 171 la semaine précédente. Après des campagnes de dépistage massives, le taux de positivité est en diminution.

Le Finistère, la Gironde et les Vosges sont eux classés en niveau de vulnérabilité modéré. 

En Guyane et à Mayotte, les pics épidémiques ont été "franchis", mais le virus continue de circuler "à un niveau élevé". En Guyane, le taux de positivité était en baisse la semaine dernière, tout comme le taux d'incidence. A Mayotte en revanche, ces indicateurs sont en hausse. 

Les nouvelles admissions en réanimation en hausse

La semaine du 13 au 19 juillet, le nombre de nouvelles admissions en réanimation ont augmenté, passant de 78 à 83. Même chose pour les actes de SOS Médecins pour une suspicion de coronavirus : 3.163 la semaine dernière, contre 2.339 la semaine précédente. 

Le nombre journalier de nouvelles admissions liées au Covid-19.
Le nombre journalier de nouvelles admissions liées au Covid-19. - Santé Publique France

Enfin, le nombre de passages aux urgences pour suspicion de coronavirus est lui aussi en hausse selon Santé Publique France. En revanche, on note une très légère diminution des nouvelles hospitalisations de patients atteints de la maladie : 604 contre 606 la semaine d'avant. 

Augmentation du taux de reproduction

Le taux de reproduction du virus, le fameux "R0", est de 1,29 en France métropolitaine, un malade contamine donc un peu plus d'une personne. Selon Santé Publique France, cela signifie que "l'épidémie est en progression". 

Cinq régions inquiètent les autorités car le taux de reproduction du virus dépasse 1 : Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Pays de la Loire. Ce taux est également considéré comme significatif en Bretagne, dans le Grand-Est et les Hauts-de-France.

Le taux de reproduction en France par région
Le taux de reproduction en France par région - Santé Publique France

Un relâchement des gestes barrières

"Santé Publique France et l'Assurance maladie observent un relâchement de l’application des gestes barrières qui se traduit par une augmentation du nombre de contacts à risque par patient atteint de Covid-19, et une moindre adhésion à la distanciation physique en particulier", explique le communiqué.

En revanche, les autorités de santé notent "une stabilisation des mesures d’hygiène et port du masque".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess