Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le nombre de personnes testées positives multiplié par quatre en PACA

-
Par , France Bleu Provence

En un mois, le nombre de cas a quadruplé dans la région qui a, dans le même temps, doublé sa capacité de tests, alors que les autorités redoutent un rebond de l'épidémie.

La Région est passée d'une capacité de 20.000 à 40.000 tests en un mois. (Image d'illustration)
La Région est passée d'une capacité de 20.000 à 40.000 tests en un mois. (Image d'illustration) © Maxppp - ©Nicolas Vallauri

Les Français sont-ils moins vigilants face au coronavirus ? Une chose est sûre : de plus en plus de villes prennent des mesures pour contenir la circulation du virus

Par exemple, en Bretagne, les plages, les parcs et les jardins ferment la nuit à Quibron, dans le Morbihan, l'un des principaux foyers de contamination en France. À Marseille, une réunion doit avoir lieu, ce mercredi, entre la préfecture des Bouches-du-Rhône, la Ville et l'Agence régionale de santé.

Une donnée à relativiser

Selon l'Ars, en un mois, le nombre de personnes testées positives à la Covid-19 a quadruplé en Paca. La Région comptait 126 nouvelles contaminations la dernière semaine de juin, contre 421 la semaine dernière, selon le dernier bilan publié ce mardi.

Cela dit, s'il y a plus de cas, c'est qu'il y a, en parallèle, plus de tests. La Région PACA a doublé sa capacité de dépistages : de 20.000 il y a un mois, contre 40.000 actuellement.

Plus de tests pour intervenir plus vite

Ces tests permettent de détecter en effet plus rapidement les clusters. Cela a été le cas récemment. 13 employés d'un grossiste de fruits et légumes de Châteaurenard et 10 salariés d'un restaurant de l'Escale Borély, à Marseille, ont été testés positifs au coronavirus. Tout comme un animateur du centre aéré de Sausset-les-Pins.

L'objectif de cette politique de dépistages massifs est d'isoler plus rapidement les malades pour contenir le plus possible la circulation du virus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu