Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le pape François incite à la vaccination et fustige un "négationnisme suicidaire"

-
Par , France Bleu

Le pape François annonce dans un entretien avec une chaîne de télévision italienne qu'il se fera vacciner contre la Covid-19 la semaine prochaine. Le souverain pontife, âgé de 84 ans, y fustige un "négationnisme suicidaire" face au vaccin.

Le pape François se fera vacciner la semaine prochaine et incite à faire de même.
Le pape François se fera vacciner la semaine prochaine et incite à faire de même. © AFP - Handout/Vatican Media

Le pape François a annoncé qu'il se ferait vacciner "la semaine prochaine", dans un entretien avec la chaîne italienne de télévision Canale 5 qui doit être diffusé dimanche soir mais dont des extraits ont été publiés ce samedi. Le souverain pontife constate que face au vaccin, "il y a un négationnisme suicidaire que je ne saurais pas expliquer (...) je crois que d'un point de vie éthique tout le monde doit se faire vacciner, c'est un choix éthique, parce ce qu'on met à risque sa santé, sa vie, mais aussi la vie des autres", explique-t-il dans l'entretien.  

La campagne de vaccination débute la semaine prochaine au Vatican

La campagne de vaccination contre la Covid-19 débute la semaine prochaine au Vatican. "Quand j'étais enfant, je me souviens qu'il y a eu l'épidémie de poliomyélite, à cause de laquelle beaucoup d'enfants sont restés paralysés et on attendait désespérément un vaccin" souligne le pape François qui s’interroge, "si les médecins le présentent comme une chose qui peut être bien, qui ne présente pas de risques particuliers, pourquoi ne pas le faire?" 

Elisabeth II et son époux vaccinés ce samedi 

Au Royaume-Uni, c'est la Elizabeth II et son époux qui ont reçu ce samedi leur première injection de vaccin contre le nouveau coronavirus alors que les campagnes de vaccination montent en puissance. Pays d'Europe le plus endeuillé par la pandémie avec plus de 80.000 morts, le Royaume-Uni fait actuellement face une flambée des contaminations attribuée à un variant plus contagieux du virus.

Sur sept jours, 658.100 nouveaux cas ont été enregistrés en moyenne toutes les 24 heures sur la planète, soit 14% de plus que la semaine précédente, selon un bilan de l'AFP.   Vendredi, les Etats-Unis ont enregistré un nouveau record de contaminations avec près de 290.000 cas recensés en 24 heures.  

Depuis l'apparition, il y a plus d'un an, du nouveau coronavirus en Chine, plus de 1,9 million de personnes ont péri sur près de 89 millions de cas confirmés. Et parmi les malades guéris, plus des trois quarts de ceux ayant été hospitalisés souffrent encore d'au moins un symptôme six mois aprèsleur contamination, révèle une étude parue samedi dans la revue The Lancet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess