Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le point sur la situation ce jeudi 1/2

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Le nombre de malades en réanimation continue à diminuer lentement. 28.596 personnes sont mortes en France depuis le 1er mars. Le Premier ministre Edouard Philippe présente ce jeudi à 17h la deuxième étape du déconfinement, qui pourrait se traduire par quelques assouplissements à partir du 2 juin.

Au Pôle emploi de Compiègne, le 20 mai dernier.
Au Pôle emploi de Compiègne, le 20 mai dernier. © Maxppp - Fred HASLIN

Le nombre de malades hospitalisés en réanimation continue à diminuer avec 1.501 patients recensés ce mercredi, soit 54 de moins en 24 heures. 28.596 personnes sont mortes en France depuis le 1er mars. Le Premier ministre Edouard Philippe présente ce jeudi à 17h la deuxième étape du déconfinement, qui pourrait donner lieu à quelques assouplissements à partir du 2 juin. Mercredi, les députés puis les sénateurs ont donné leur feu vert au déploiement de l'application StopCovid lors d'un vote consultatif. Elle sera disponible ce week-end. 

Cliquez ici pour actualiser cette page

L'essentiel

Le fil de la matinée

13H30 : C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi. Retrouvez l'actualité de l'après-midi dans cet article.

12h50 : PSA ambitionne de produire 10 millions de masques par mois sur son site mulhousien, à destination de ses salariés et "des organismes qui luttent contre le virus et l'exclusion". Une première ligne automatisée sera installée à partir du mois d'août.

12h47 : l'écrasante majorité des hôtels a fermé pendant le ocnfinement, faute de clients. Ils reprennent aujourd'hui du service, avec des règles strictes. Reportage  au Mercure Orléans Centre.

12h44 : l'aéroport Toulouse-Blagnac va retrouver de l'activité en juin. Huit destinations au départ de la ville et vers d'autres villes de France sont prévues. Le détail dans cet article.

12h40 : les professionnels de la restauration et les cafetiers espèrent que le gouvernement va annoncer la réouverture de leurs établissements cet après midi. "Il faut faire confiance aux professionnels et nous permettre de rouvrir nos établissements", affirme le président de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie-restauration de Gironde.

12h39 : le gouvernement présentera la semaine prochaine un "plan de relance de l'apprentissage", qui avait connu un succès record en 2019 mais risque d'être fortement percuté par la crise, indique le ministère du Travail dans un communiqué.

12h37 : la ville de Marseille va rouvrir tous les marchés à partir du 2 juin. Des règles sanitaires déjà en place sur les marchés aux fleurs et marchés alimentaires seront aussi imposées.

12h26 : la hausse du nombre de chômeurs s'explique aux trois quarts par le transfert de demandeurs d'emploi précédemment inscrits en activité réduite (B et C), a annoncé Pôle emploi jeudi. Le détail des chiffres dans cet article.

12h20 : 843.000 personnes supplémentaires se sont inscrites au chômage en catégorie A, sans aucune activité, par rapport au mois de mars. l'ampleur de la hausse mensuelle, comme le nombre de demandeurs d'emploi de cette catégorie, ont attient un niveau jamais vu depuis 1996. 

12h : le nombre de chômeurs de catégorie A augmente de 22% en avril, avec 4,5
millions de personnes, un record depuis 1996, indique Pôle emploi et le ministère du Travail. 

11h54 : le président de la fédération hospitalière de France Frédéric Valletoux participe au Ségur de la santé lancé lundi 25 mai. Pour lui, qui participe au Ségur de la Santé, "On a une opportunité historique de résoudre les maux de ce système de santé".

11h52 : à Saint-Etienne, deux contrôleurs de bus ont été mis à pied et sont passés devant un conseil de discipline pour avoir retiré leur visière de protection sur leur lieu de travail. Ils risquent le licenciement.

11h43 : Claude Goasguen est décédé ce jeudi matin d'un "arrêt cardiaque" alors qu'il se remettait tout juste du coronavirus. En réanimation pendant "22 jours" à cause du virus, l'ancien maire du XVIe arrondissement de Paris "allait mieux" et "remarchait", mais il a connu par la suite des complications cardiaques. Il est décédé à 9h à l'hôpital Corentin-Celton d'Issy-Les-Moulineaux.

11h36 : le député de Paris Claude Goasguen, figure de la droite, est mort des suites du Covid-19 à l'âge de 75 ans, a indiqué sa famille.

Claude Goasguen en 2016.
Claude Goasguen en 2016. © AFP - Julien Mattia/NurPhoto

11h28 : on vous le disait plus tôt, certains masques deviennent de véritables accessoires de mode. Dans le Nord, on trouve des masques en dentelle de Caudry, aux couleurs du Losc ou encore des visières avec des couronnes de fleurs à Cambrai.

Une start -up de Caudry propose des masques couleur ivoire  avec de la dentelle noire.
Une start -up de Caudry propose des masques couleur ivoire avec de la dentelle noire. © Radio France - Rafaela Biry Vicente
Emmanuelle, une des employées qui prépare les visières fleuries
Emmanuelle, une des employées qui prépare les visières fleuries © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

11h19 : "Nous sommes mûrs pour ce pas en avant", indique en tout cas Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France. Sur Europe 1, elle s'est dite prête "à assumer des mesures de vigilance renforcées", tout en se disant consciente "qu'il reste des foyers de contamination dans la région".

11h16 : l'Île-de-France va-t-elle passer du rouge au vert sur la carte du déconfinement qui sera présentée cet après-midi parle gouvernement ? Si l'on prend les indicateurs dans leur globalité,  l'Île-de-France peut passer en vert. Mais la tension est encore vive dans les hôpitaux du Val d'Oise et à Paris.

11h09 : on vous le disait tout à l'heure, les centres de contrôles technique sont débordés. Devant l'affluence, les professionnels ont obtenu un nouveau délai de tolérance : les contrôles techniques dont la date a été dépassée pendant le confinement font l'objet d'un nouveau délai. On vous explique dans cet article.

10h57 : pour tenter de relancer une activité malgré des salles qui restent fermées, de plus en plus de salles de sport lancent des cours en plein air, sur les parkings ou les terrasses des clubs, avec des groupes de moins de 10 personnes. C'est le cas de World Fitness, installé à Heillecourt en Meurthe-et-Moselle. 

La salle de sport World Fitness a repris les cours mais en extérieur, sur son parking.
La salle de sport World Fitness a repris les cours mais en extérieur, sur son parking. - World Fitness

10h53 : Nissan va réduire de 20% ses capacités mondiales de production d'ici mars 2023, indique le groupe. Le constructeur automobile va aussi fermer une usine qui emploie 3.000 personnes à Barcelone, a déploré le gouvernement espagnol un peu plus tôt.

10h49 : la crise touche aussi les fabricants de porcelaine. "Nos trois moteurs, ce sont les mariages, l'hôtellerie-restauration et le tourisme, or tout est en panne", explique le porcelainier Michel Bernardaud. Il s'attend dés cette année à une baisse de son chiffre d'affaire de 30 %. "La crise économique risque d’être terrible", ajoute-t-il.

10h42 : avec l'épidémie de Covid-19, les professionnels de santé et leurs patients s'inquiètent de la fréquentation des salles d'attentes, et du risque de contagion. Une entreprise informatique de Brioude, en Haute-Loire, a développé pour une application qui fait attendre les patients sur le parking et signale quand ils peuvent entrer.

10h33 : on vous le disait plus tôt, Hop, la filiale d'Air France qui assure les vols intérieurs, va réduire ses vols de 40 % . Les syndicats de Morlaix redoutent la fermeture de leur site, chargé de la maintenance de la flotte Bombardier. Environ 300 personnes y travaillent.

10h26 : le gouvernement indiquera cet après-midi si les lycéens peuvent reprendre les cours. La réouverture des établissements est urgente, selon le proviseur d'un lycée de Rouen. Depuis le 11 mai, il compte 40% d'élèves décrocheurs. "Ce sont les mêmes cours qu'avant, mais on ne sent pas l'obligation de les faire, c'est la fin de l'année, les notes ne comptent pas et les bulletins sont déjà remplis", témoigne une lycéenne. 

10h23 : c'est l'une des conséquences du confinement : les centres de contrôle technique sont pris d'assaut dans toute la France. Reportage dans un centre Autosur, à Chambray-les-Tours.

10h21 : la pandémie a tué plus de 175.000 personnes en Europe, dont près des trois quarts au Royaume-Uni, en Italie, en France et en Espagne, selon un bilan établi par l'AFP. L'Europe est le continent le plus durement touché par l'épidémie, qui a tué au moins 355.548 personnes dans le monde.

10h16 : à Châteauroux, des étudiants infirmiers dénoncent des "remplacements abusifs" à l'hôpital. Ils se sont portés volontaires pour aider les soignants pendant l'épidémie, mais certains ont le sentiment d'être utilisé comme main-d'oeuvre dans d'autres services. Et cela se fait au détriment de leurs études.

10h10 : des gérants de discothèques lilloises s’estiment "oubliés" du gouvernement. Ces dirigeants de bars de nuit ont lancé une pétition intitulée "Les oubliés de la nuit", pour obliger le gouvernement à s’intéresser à leur sort. Ces établissements ne pourront probablement pas rouvrir avant 2021.

10h07 : "Peut-être que certains avaient des doutes sur notre capacité à absorber un choc pareil, il y a eu des surcharges considérables sur nos réseaux et je pense que les télécoms ont fait la preuve de leur force, de leur résilience", a indiqué Stéphane Richard. "Imaginez ce qu'aurait été ce confinement si on n'avait pas pu communiquer, télétravailler et apprendre à la maison."

10h04 : avec une très forte hausse des connexions en raison du confinement, malgré quelques saturations, "les télécoms ont été à la hauteur de la crise", a estimé ce jeudi sur franceinfo Stéphane Richard, le PDG d'Orange.

9h57 : sur franceinfo ce matin, la secrétaire d'Etat à l'égalité hommes-femmes Marlène Schiappa est revenue sur le dispositif de nouveaux lieux d'accueil pour les femmes victimes de violences conjugales pendant le confinement. Pharmacies, supermarchés... "On a trouvé près d'une centaine de lieux partenaires sur tout le territoire" pendant "un mois et demi", qui ont accepté de participer au dispositif d'alerte, a-t-elle indiqué.

9h47 : les mariages repoussés à l'an prochain impactent fortement les photographes, qui voient leur activité baisser très fortement. Exemple à Niort, où une photographe confie qu'elle perd 60% de son chiffre d'affaires avec ce smariages repoussés. Elle reste toutefois optimiste.

9h42 : le confinement n'a pas fait baisser les prix des logements : sur le premier trimestre, les prix ont progressé en moyenne de 5% par rapport à un an plus tôt, une évolution plus marquée qu'en 2019.

9h40 : pourtant, en France, les ventes de logements anciens se sont maintenues à un niveau élevé au premier trimestre, malgré le début du confinement.

9h39 : les ventes de logement ancien ont chuté de 22% en Île-de-France au premier trimestre, indiquent les notaires.

9h36 : à Firminy, près de Saint-Etienne, la distribution des masques fait aussi polémique. Les masques mis à disposition par la région le 20 mai dernier n'ont toujours pas été distribués par la mairie.

9h31 : la gestion de la crise et l'entre-deux tours des municipales ne font pas toujours bon ménage. A Savigneux dans la Loire, le futur maire, élu mais pas encore en fonction, a récupéré les masques distribués par la région le 20 mai. Mais il les a stockés car il voulait attendre le 28 mai, jour de son investiture, pour les distribuer lui-même. 

9h15 : les mots “Covid”, “déconfinement”, “geste barrière”, “patient zéro” ou “immunité collective” font une entrée fracassante dans l'édition numérique du Petit Robert 2021. L'édition papier ayant été envoyée à l’imprimeur vers la mi-février, ces mots ne sont pas encore dans lm'édition papier.

8h59 :  Pour les vacances d'été, les réservations tardent à arriver, avant les annonces du gouvernement cet après-midi, qui devrait assouplir le déconfinement. "Les Français ont envie de partir, mais ils ne savent pas quand et comment. Ils sont dans le flou, et les agences de voyage aussi", explique Jean-Pierre Mas, le président des entreprises du voyage sur France Bleu Paris.

8h51 : à Dijon, la réouverture partielle du conservatoire depuis le 13 mai sème le trouble. L'établissement a rouvert pour des cours individuels d'instrument réservés à certains élèves, mais cela va à l'encontre d'un décret national : cette réouverture n'est en réalité pas légale.

8h47 : "Les Français ont peur et je les comprends, a aussi dit Agnès Buzyn. "Ce confinement a été l'occasion de réaliser que nous étions fragiles", a-t-elle dit. "Les réflexes de peur ont engendré énormément de critiques, la recherche de responsables, et je trouve ça évidemment normal de faire un retour d'expérience", a-t-elle indiqué.

8h42 : l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn, qui a quitté son poste au début de l'épidémie pour devenir candidate de la majorité aux municipales à Paris, a pris la parole sur France Inter ce matin. "J'ai ma conscience pour moi, je sais ce que j'ai fait, j'ai hâte de pouvoir parler devant la commission d'enquête parlementaire", a-t-elle dit.

8h40 : "Nous avons une grande capacité de tests virologiques, le taux d'admission au niveau de la réanimation ou des urgences" est très bas. "Aujourd'hui, il n'y a pas de trace" d'une deuxième vague. "C'est parce que les personnes continuent de respecter les mesures barrières, il faut juste rappeler que c'est grâce à ces mesures qu'on en est là", a-t-elle ajouté.

8h38 : plusieurs régions classées rouge devraient passer en vert cet après-midi. "On a toutes les raisons pour que la région Grand Est redevienne zone verte", estime sur franceinfo Samira Fafi-Kremer, la directrice de l'Institut de virologie du CHU de Strasbourg.

8h32 : le Stade Rennais lance une "écharpe solidaire", dont les bénéfices de la vente seront reversés au Fonds Nominoë, qui finance notamment des investissements mobiliers au CHU de Rennes.

8h25 : EasyJet veut préserver ses finances et s'adapter à un trafic aérien plus faible sur une longue période. La compagnie rejoint ses concurrentes British Airways, Ryanair ou Virgin Atlantic, qui ont toutes annoncé des suppressions de postes récemment.

8h13 : la compagnie EasyJet annonce une réduction de près d'un tiers de ses effectifs, soit 4.500 postes.

8h09 : à Rennes, la rue de la Soif, où se croisent d'habitude de nombreux fêtards, est métamorphosée depuis le confinement. Les nombreux bars de la rue, tous fermés, la rendent totalement silencieuse.les locataires peuvent désormais dormir avant une heure du matin, une petite révolution.

8h06 : une start-up de Montpellier détecte la présence du coronavirus dans les eaux usées, pour suivre et anticiper l'évolution de l'épidémie."Une fois infectée, une personne accumule du virus qu'elle élimine en allant aux toilettes", explique le patron de la société. En analysant ces eaux, la start-up retrouve la trace de fragments de virus, quatre jours en moyenne avant l'apparition des premiers symptômes.

8h03 : à Amiens, une crèche municipale a été fermée hier soir par le maire. Un agent de la crèche a été testé positif au Covid-19. Les locaux vont être désinfectés ce jeudi, et les autres membres du personnel testés.

7h58 : ce baromètre indique que 64% des Français disent porter un masque de protection en permanence à l'extérieur de leur domicile. Une progression de 17 points en une semaine, due à l'arrivée des stocks de masques.

7h56 : d'après un nouveau sondage Ipsos, réalisé pour le baromètre Datacovid, les Français sont de plus en plus respectueux des gestes barrières, mais aussi très critiques envers la gestion de crise du gouvernement comparativement aux autres pays.

7h50 : alors que les masques sont obligatoires dans les transports en commun, certains rivalisent d'idées pour les porter. Masque Johnny Hallyday, Gilet Jaune, breton ou assorti à sa tenue... Petit tour d'horizon des masques insolites ou dignes d'un accessoire de mode.

7h42 : Les professionnels du spectacle ne veulent pas non plus de la distanciation sociale dans leurs salles. "Si on nous impose des distanciations sociales cela ne fonctionnera pas", a expliqué sur franceinfo Olivier Darbois, président du Prodiss, la première organisation patronale du spectacle musical privé. "On attend du Premier ministre une annonce qui nous laisserait entendre qu'à partir de septembre on pourrait rouvrir des salles de différentes capacités", a-t-il précisé.

7h40 : les professionnels du spectacle attendent aussi beaucoup des annonces d'Edouard Philippe cet après-midi. Mais ils ne veulent pas d'une réouverture improvisée, impossible pour les salles de spectacle qui prévoient leurs évènements plusieurs mois à l'avance.

7h35 : cette décision répond à une demande de l'Etat qui, après avoir accordé à Air France un soutien financier de 7 milliards d'euros, dont 4 milliards de prêts bancaires garantis par l'Etat et 3 milliards de prêt direct, lui avait demandé d'améliorer sa rentabilité et son impact environnemental.

7h33 : Air France-KLM va réduire de 40% son offre sur les vols nationaux français d'ici à 2021, avec la fermeture de plusieurs destinations situées à moins de 2h30 de train. Les lignes qui relient Orly à Bordeaux, Nantes et Lyon pourraient être les premières concernées.

7h31 : après l'Assemblée nationale, le Sénat a voté l'application StopCovid tard hier soir. Les députés ont approuvé ce projet controversé à une confortable majorité, par 338 voix contre 215, et 21 abstentions. Au Sénat, 186 sénateurs ont voté pour, dont une majorité du groupe LR, 127 ont voté contre et 29 se sont abstenus.

7h25 : le gouvernement va-t-il annoncer la réouverture progressive des piscines cet après-midi ? En tout cas, une vingtaine de piscines du pays vont être sélectionnées par le ministère des Sports pour une réouverture anticipée. Réservations de créneaux, désinfection, lavage des mains. Un protocole sanitaire bien précis sera testé.

7h10 : l'épidémie s'accélère également au Brésil :le pays a dépassé mercredi pour la cinquième fois 1.000 morts en une journée ,avec 1.086 décès. Le total a plus que doublé en moins de deux semaines.

7h : Aux Etats-Unis, la barre symbolique des 100.000 morts du virus a été franchie mardi. Près de 1,7 million de cas de la maladie sont recensés dans le pays. La mortalité a surtout frappé l'Etat de New York, le deuxième le plus peuplé du pays, avec un tiers des décès du pays.

6h50 : A Strasbourg, 500 étudiants se rendent au Crous chaque semaine pour bénéficier d'une aide alimentaire depuis le début de la crise sanitaire, un chiffre en progression.

Distribution de denrées alimentaires aux étudiants à Strasbourg le 27 mai 2020.
Distribution de denrées alimentaires aux étudiants à Strasbourg le 27 mai 2020. © Radio France - Lucile Guillotin

6h46 : Dans le Doubs, la Croix Rouge a décidé de lancer un programme de lutte contre le décrochage scolaire après le confinement.

6h25 : après l'Assemblée nationale, le Sénat a voté pour le déploiement de l'application StopCovid et le traçage numérique. L'appli sera disponible ce week-end.

6h20 : Restauration, déplacements, spectacles... résumé des points-clés de la deuxième phase du déconfinement à partir du 2 juin, présentée par Edouard Philippe ce jeudi.

6h10 : Les chiffres clés de l'épidémie et la carte du déconfinement, mercredi 27 mai 2020.

Les chiffres clés de l'épidémie et la carte du déconfinement, mercredi 27 mai 2020.
Les chiffres clés de l'épidémie et la carte du déconfinement, mercredi 27 mai 2020. © Visactu

6h05 : Voici le bilan quotidien communiqué par la direction générale de la Santé mercredi soir.

  • 28.596 décès enregistrés depuis le 1er mars (+ 66 en 24 heures).
  • 1.501 cas graves en réanimation (- 54 en 24 heures).
  • 15.680 personnes hospitalisées (- 584 en 24 heures).

6h : Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons suivre ensemble l'actualité liée au coronavirus et au déconfinement ce jeudi matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu