Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 336 nouveaux cas et sept décès de plus en 24 heures en France

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

Le bilan s'alourdit en France ce samedi avec désormais 16 morts et 949 cas de coronavirus confirmés, soit 336 de plus que vendredi soir. La France est maintenue en "stade 2", mais les mesures sont renforcées dans l'Oise et le Haut-Rhin.

A Mulhouse, vendredi.
A Mulhouse, vendredi. © AFP - SEBASTIEN BOZON

Le coronavirus continue de s'étendre. Ce samedi soir, le ministère de la Santé annonce que 949 cas sont confirmés en France depuis le début de l'épidémie, soit 336 cas de plus et sept nouveaux décès en 24 heures. Ce qui porte le bilan à 16 décès en France. Le pays est maintenu en "stade 2" mais les mesures sont renforcées dans l'Oise, le Haut-Rhin et certaines communes du Morbihan. À compter de lundi matin, et pour 15 jours, les établissements scolaires seront fermés dans ces départements. Les 13 régions de la métropole ainsi que la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane sont touchées. 

Cliquez ici pour actualiser cette page

L'essentiel

  • Un numéro vert est activé 24h/24 pour répondre aux questions : le 0800 130 000.
  • 16 morts et 949 cas de coronavirus confirmés en France ce samedi, soit 336 cas de plus et 7 décès en 24 heures.
  • Où sont les principaux foyers épidémiques ? Consultez notre carte.
  • Les autorités déconseillent aux mineurs de moins de 15 ans de rendre visite aux personnes âgées.
  • Les autorités préconisent de limiter les visites à une personne majeure et en bonne santé  par patient dans tous les établissements de santé, y compris les maternités.
  • La France est toujours placée en "stade 2" de l'épidémie, mais les autorités se préparent à passer en "stade 3". 
  • Dans le Haut-Rhin où le nombre de cas a été multiplié par 8 en 48h, les crèches, maternelles, écoles, collèges et lycées seront fermés à compter de lundi matin, et pour 15 jours. Même chose dans l'Oise et certaines communes du  Morbihan.
  • Le match de Ligue 1 Strasbourg-Paris SG, prévu samedi à 17h30, a été reporté et le match du Tournoi des 6 Nations féminin entre l'Écosse et la France de samedi soir à Glasgow a été reporté.
  • Les pharmacies vont pouvoir fabriquer du gel hydroalcoolique.
  • Le virus peut-il muter ? Réponse dans cet article. Quelles personnes sont les plus vulnérables ? On vous explique. Comment se passe le dépistage ? Précisions et vidéo dans cet article.

Le fil de la journée de samedi 

21h : c'est la fin de ce direct, nous vous remercions d'avoir suivi la journée avec nous. Rendez-vous ce dimanche matin pour un nouveau direct. 

20h57 : un "plan bleu" qui prévoit notamment l'augmentation du personnel pour empêcher l'isolement des résidents, sera de la même façon activé dans les Ehpad.

20h55 : "Nous avons engagé le niveau 1 du plan blanc qui met tous les hôpitaux sous tension pour planifier" la mise en oeuvre rapide des "moyens indispensables en cas d'afflux" de patients, a souligné Jerôme Salomon.

20h50 : les hôpitaux et cliniques sont déjà "mis sous tension" et doivent se tenir prêts à déclencher leur "plan blanc", ont indiqué les autorités.

20h45 : à Montpellier, en écho aux consignes nationales dont on vous parlait tout à l'heure, les visites au centre hospitalier sont restreintes : les mineurs et les personnes qui présentent de la fièvre, de la toux, ou des difficultés à respirer sont interdites dans tous les services. Pour les autres visiteurs, un patient ne peut désormais recevoir la visite que d'une seule personne, et il est fortement déconseillé d'aller voir un patient âgé. Les précisions dans cet article.

20h41 : dans le Morbihan, l'un des foyers de l'épidémie, 10 nouveaux cas ont été recensés ce samedi, indique France Bleu Armorique. Le foyer épidémique concerne à présent les communes d'Auray, Carnac, Crac'h, Saint-Philibert et Saint-Anne d'Auray.

20h35 : Pour Jérôme Salomon, il est primordial de respecter les consignes de sécurité et de réduire le plus possible les visites aux personnes âgées, en particulier dans les maisons de retraite.

20h19 : le rassemblement évangélique de Mulhouse est à l'origine de "plus de 80 cas dans le Haut Rhin, mais aussi 167 cas dans la région Grand est et au-delà, puisqu'on trouve tous les jours des cas qui sont en lien avec ce rassemblement", a poursuivi Jérôme Salomon. 

20h17 : parmi les 949 cas confirmés, 278 sont directement liés à un foyer épidémique, a précisé Jérôme Salomon. 

20h15 : parmi les 16 personnes décédées, il y a "11 hommes et cinq femmes, dont 12 personnes de plus de 70 ans, et à chaque fois de nombreuses comorbidités sous-jacentes", a précisé Jérôme Salomon, ce qui signifie que les personnes décédés souffraient d'autres pathologies. 

20h13 : les décès qui se sont produits ces dernières heures, eux, ont eu lieu dans les Hauts-de France, la Normandie, l'Auvergne-Rhône-Alpes et le Grand-Est, a indiqué le Directeur général de la Santé. 

20h10 : voici les chiffres des cinq régions les plus touchées : 250 cas dans la région Grand-Est, 173 cas dans les Hauts-de-France, 129 cas en Bourgogne-Franche-Comté, 104 cas en Île-de-France, et 102 cas en Auvergne-Rhône-Alpes. Les autres régions comptent chacune moins de 50 cas.

20h : Cinq régions sont particulièrement touchées, précise Jérôme Salomon, et huit régions comptent moins de 50 cas.

19h51 : Le virus circule de façon active dans certaines zones que nous surveillons de près, a précisé Jérôme Salomon.

19h45 : la France reste au stade 2 de la gestion de l'infection, mais le stade 3 est inéluctable, a indiqué le directeur général de la Santé. 

19h36 : le directeur général de la Santé annonce que 949 cas sont avérés en France depuis le début de l'épidémie, soit 336 cas de plus en 24 heures. 16 décès ont été enregistrés depuis le début de l'épidémie, soit sept morts de plus en 24 heures. 45 personnes sont actuellement en réanimation, indique Jérôme Salomon.

19h32 : en Corse, 19 cas sont désormais positifs, annonce l'ARS. Onze nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés ce samedi soir à Ajaccio, indique France Bleu RCFM.

19h11 : la députée de Haute-Garonne Elisabeth Toutut-Picard vient de confirmer elle-même qu'elle avait contracté le virus. Elle indique qu'elle est sortie de l'hôpital, son état s'étant amélioré. 

19h07 : on vous le disait un peu plus tôt, une deuxième députée a contracté le virus, c'est le troisième cas à l'Assemblée nationale. Il s'agirait de la députée de Haute-Garonne Elisabeth Toutut-Picard, indique France Bleu Occitanie.

19h05 : un deuxième cas, hospitalisé à Avignon, a été confirmé ce samedi 7 mars. Cette personne a été en contact avec le premier patient contaminé dans la cité des Papes, indique France Bleu Vaucluse.

19h : quels sont les bons gestes pour se protéger du coronavirus et pour éviter de contaminer les autres ? lavage des mains, éternuements dans son coude, manières de se dire bonjour....  petit rappel en vidéo dans cet article.  

18h36 : en Isère, un premier cas a été confirmé dans la commune de Four, près de Bourgoin-Jallieu. Il s'agit d'une femme de 71 ans, originaire de la région parisienne, qui venait rendre visite à sa famille. Elle a été contaminée par un malade issu du foyer épidémique de Mulhouse, indique France Bleu Isère.

18h31 : à Cornimont dans les Vosges, un résident d'une maison de retraite a été testé positif au virus. L'établissement est confiné depuis lundi. Cet homme de 89 ans a été hospitalisé jeudi soir dans un état grave. Ce samedi 7 mars, son pronostic n'est plus engagé, indique la directrice de l'établissement.

18h26 : la Bourgogne-France-Comté, compte, elle, 26 nouveaux cas confirmés depuis hier soir. 106 personnes sont touchées dans cette région.

18h23 : dans la Drôme et en Ardèche, 18 personnes sont atteintes par le virus. Onze personnes sont contaminées dans la Drôme, révèle l'ARS ce samedi. Elles sont en lien avec le foyer épidémique de Mulhouse.

18h20 : à Rennes, six maisons de retraite ont décidé de fermer temporairement leurs portes aux visiteurs, pour protéger les personnes âgées, plus fragiles face au virus. Ces six Ehpad ont déclenché le plan bleu, alors que 47 cas sont recensés en Bretagne. Les détails de ces mesures dans cet article.

18h15 : en Vendée, quatre cas sont confirmés. Trois nouveaux cas ont été détectés depuis hier soir, indique l'Agence régionale de santé à France Bleu Loire Océan.

18h12 : dans la Loire, un deuxième cas a été confirmé ce samedi. Il s'agit de la mère du premier cas identifié dans le département vendredi, indique France Bleu Saint-Etienne Loire.

18h10 : en Pays de Savoie, 61 cas sont avérés, selon le dernier bilan de l'Agence régionale de santé. la majorité des personnes atteintes par le virus se situe en haute-Savoie, l'un des foyers de l'épidémie du pays, indique France Bleu Pays de Savoie.

18h04 : un nouveau Conseil de défense se tiendra autour d'Emmanuel Macron à l'Élysée ce dimanche à 18h, confirme la présidence. 

18h : la direction générale de la Santé préconise également de limiter les visites à une personne par patient dans les établissements de santé, et d'empêcher "les personnes malades et les mineurs" de rendre visite aux personnes hospitalisées, y compris en maternité.

17h57 : "Les personnes âgées sont les plus vulnérables face au virus et doivent être protégées", rappelle la Direction générale de la Santé dans un communiqué, recommandant d'éviter que les enfants de moins de 15 ans leur rendent visite.

17h55 : "A ce jour, le virus est présent dans certains territoires et circule, même s'il n'est pas présent partout sur le territoire", souligne le ministère de la Santé. L'ensemble du pays reste donc au stade 2 de l'état d'alerte, avec un nombre de cas très variable selon les régions. Mais le passage au stade 3 - celui de l'épidémie, qui prévoit davantage de restrictions - est inexorable à terme.

17h35 : pendant les deux semaines à venir, les risques de propagation vont être réduits à l'Assemblée, puisque les travaux parlementaires sont suspendus du 9 mars au 22 mars, période des élections municipales.

17h33 : à l'Assemblée, quatre personnes ont également "fait l'objet d'un test négatif, parmi lesquelles trois membres du personnel et une collaboratrice", précise l'institution. Le député du Haut-Rhin Jean-Luc Reitzer "est toujours en réanimation mais son état est stable", a indiqué samedi son entourage à l'AFP.

17h30 : pour le moment, trois cas sont recensés à l'Assemblée nationale : la députée hospitalisée dont on vous parlait tout à l'heure, le député du Haut-Rhin Jean-Luc Reitzer, et un salarié de l'Assemblée. "Six personnes sont actuellement prises en charge par les services de santé en vue d'un dépistage, parmi lesquelles cinq députés et un agent", précise l'Assemblée dans un communiqué.

17h15 : un troisième agent de la RATP a contracté le virus. Il s'agit d'un conducteur du centre de bus de Thiais, dans le Val-de-Marne. Il est placé en quarantaine chez lui. C'est le second malade du coronavirus sur ce site du Val-de-Marne, après un premier machiniste qui "va bien", selon l'entreprise de transports publics.

16h50 : un nouveau Conseil de défense doit se tenir demain dimanche à l'Elysée autour d'Emmanuel Macron, selon Le Parisien. 

16h47 : un autre député est déjà hospitalisé pour les mêmes raisons : Jean-Luc Reitzer, député du Haut-Rhin est hospitalisé en réanimation depuis jeudi à Mulhouse, dans un état très sérieux.

16h46 : un nouveau cas de coronavirus a été confirmé à l'Assemblée nationale. Une députée est hospitalisée, indique l'AFP.

16h43 : on vous le disait tout à l'heure, l'une des deux personnes décédées du virus depuis hier soir est un habitant d'Elbeuf, en Normandie, âgé de 86 ans. L'autre décès concerne une résidente d'un Ehpad de Crépy-en-Valois (Oise), âgée de 83 ans. l'Oise est l'un des foyers important de l'épidémie en France.

16h20 : face aux craintes de propagation du virus, le Mondial du tatouage de Paris est interdit par le préfet de police de la capitale. Il devait se tenir du 13 au 15 mars à la Grande Halle de la Villette. De nombreux visiteurs devaient venir de zones où le coronavirus circule activement.

15h55 : Selon le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer, 155.000 élèves sont concernés par les fermetures d'établissements à compter de lundi dans l'Oise et 127.000 dans le Haut-Rhin. Tous pourront suivre "la classe à la maison, chaque famille sera contactée" à cette fin, a-t-il ajouté.  Dans ces deux départements est également instaurée la "limitation de tous les rassemblements, sauf ceux essentiels à la vie sociale et démocratique".

15h40 : La propagation du coronavirus est jugée "très préoccupante" par l'OMS. Elle contraint les autorités à multiplier les précautions : le pape François annonce ce samedi qu'il fera sa prière dominicale en vidéo, et non en public. De leur côté, 13 pays ont fermé leurs établissements scolaires : 300 millions d'élèves dans le monde sont privés d'école pour plusieurs semaines.

Comment se passe le dépistage ?

15h20 : D'ici quelques jours, la France passera en phase 3 épidémie du coronavirus. Elle est déclenchée lorsque le virus se répand sur tout le territoire à travers de nombreux foyers, ce qui est train de se passer. Du centre d'appel du Samu au laboratoire chargé de diagnostiquer d'éventuels cas de coronavirus, l'hôpital Henri-Mondor de Créteil est à pied-d'oeuvre, retrouvez la vidéo de France Bleu Paris qui explique comment se déroule le dépistage. 

15h05 : Le fait que les rassemblements de plus de 5.000 personnes soient interdits désormais jusqu'au 15 avril et non plus jusqu'à fin mai, devrait permettre de souffler aux organisateurs du Printemps de Bourges (21-26 avril), et du festival de Cannes, prévu du 12 au 23 mai.

14h45 : Les rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieu clos sont finalement interdits jusqu'à la mi-avril pour freiner la propagation du coronavirus, selon le Journal Officiel paru ce samedi. Cette restriction qui a entraîné une succession d'annulations dans le monde du sport, du spectacle et des salons, s'applique désormais jusqu'au 15 avril et non plus jusqu'au 31 mai.

Mort d'un patient de 86 ans en Normandie

14h30 : L'agence régionale de santé de Normandie a confirmé ce samedi la mort d'un patient de 86 ans au centre hospitalier intercommunal Elbeuf-Louviers-Val-de-Reuil. C'est le premier décès dû au coronavirus dans la région. L'homme était hospitalisé depuis mercredi. 

14h13 : les deux nouveaux décès ont été enregistrés dans les Hauts-de-France et en Normandie

14h10 : le ministère de la Santé annonce que 716 cas sont confirmés en France depuis le début de l'épidémie, soir 103 de plus que vendredi soir. Deux nouveaux décès ont également été enregistrés depuis vendredi soir, ce qui porte le bilan à 11 décès en France. 

13h30 : Un troisième employé de la RATP a été infecté par le coronavirus. Il s'agit d'un conducteur du centre bus de Thiais (Val-de-Marne) où un premier cas avait été enregistré jeudi soir.

13h15 : plusieurs secteurs professionnels du médico-social s'inquiètent d'un manque de protection face au coronavirus. Il n'y a pas assez de masques pour les infirmières ou les dentistes, voire aucun pour les aides à domicile auprès des personnes âgées. Pour les dentistes, "la situation est aberrante", a dit à l'AFP Patrick Solera, président de la FSDL, le premier syndicat du secteur. "Alors que, dans notre métier, nous devons gérer chaque jour des projections de sang et de salive, nos fournisseurs nous ont écrit vendredi qu'ils ne pourraient plus nous fournir en masques chirurgicaux d'ici la fin mai car tout a été réquisitionné", a-t-il ajouté. 

Inquiétude également chez les infirmiers : selon une consultation lancée par le Syndicat national des professionnels infirmiers (SNPI) auprès de ses adhérents, 78% des infirmières des hôpitaux disent être confrontées à un manque de masques FFP2, "pourtant indispensables pour s'occuper des patients avérés".  

Une baisse des dons de sang qui inquiète l'EFS

12h50 : l'Etablissement français du sang enregistre une baisse de 10 % à 15% de ses dons depuis le début de l'épidémie de coronavirus. Pourtant il n'existe aucun risque pour les donneurs comme pour les receveurs puisque le virus ne se transmet pas par le sang. Sauf si vous avez séjourné dans une zone à risque, l'EFS invite les donneurs à continuer à donner. 

12h35 : la barre des 100.000 contaminations a été franchie dans le monde. En France, neuf personnes sont mortes et 39 sont dans un état grave ou en réanimation selon un bilan annoncé vendredi soir.

12h20 : la France se prépare à passer au stade 3 de l'épidémie. "Le stade 3 ou stade épidémique correspond à une circulation active du virus", écrit sur son site internet le gouvernement. La stratégie de lutte contre la maladie ne consiste donc plus à freiner sa propagation, comme c'est le cas au "stade 2", mais d'en atténuer les effets. Le "stade 3" entraîne d'abord une réorganisation du système de soins. Dans cette configuration, les gens infectés par le coronavirus n'iraient plus systématiquement à l'hôpital : les patients sans gravité (80% des cas selon les études internationales) resteraient chez eux.

12h05 : Pour freiner la propagation du coronavirus, le Gouvernement multiplie ses messages de prévention qui sont affichés dans les lieux publics, et diffusés sur les antennes. 

11h50 : Dans la région Grand Est, la préfecture samedi parle de 150 cas confirmés, 150 personnes testées positives au covid-19. La préfète de la région Grand Est précise que 37 personnes sont hospitalisées à Strasbourg et 8 au CHU de Nancy. Avec des mesures restrictives pour le Haut-Rhin, un foyer important de propagation du virus suite au rassemblement évangélique de fin février à Mulhouse. 

11h30 : Le gouvernement italien a décidé samedi d'envoyer 20.000 renforts dans ses hôpitaux pour affronter l'épidémie de coronavirus. Cette mesure devrait permettre de porter de 5.000 à 7.500 le nombre de lits en soins intensifs, soit une hausse de 50%, et de doubler le nombre de places dans les services de pneumologie et maladies infectieuses. Face à l'urgence de la situation, le décret du gouvernement prévoit la possibilité de recruter des médecins à la retraite.

11h15 : Les annulations ou reports de concerts se multiplient un peu partout. C'est le cas à Rennes, rapporte France Bleu Armorique ce samedi matin : le chanteur Matthieu Chedid alias "M" annule son concert prévu le 13 mai au Musikhall. A Clermont-Ferrand, le concert de Jean-Louis Aubert programmé le 14 mars au Zénith d'Auvergne est reporté au 20 octobre.

11h00 : Depuis le début de la crise du coronavirus à la Balme-de-Sillingy, une quarantaine de cas identifiés en lien avec ce cluster, les commerçants de cette commune de Haute-Savoie vivent un vrai cauchemar. Les clients ont déserté leurs boutiques. "Mon chiffre d’affaire a baissé de 50 à 80%", explique ce patron d’une pizzeria. Il a dû renvoyer chez eux ses trois salariés. En plus de la pénurie de clients, les Balméens ont le sentiments d'être devenus des pestiférés."Des commerciaux m’ont dit qu’ils ne voulaient plus venir me voir", raconte à France Bleu, Fanny, l’opticienne de cette ville de 5 200 âmes.

10h45 : Le nombre de cas de nouveau coronavirus dans le monde s’élève samedi matin à 101.988 , dont 3.491 décès, dans 94 pays et territoires, selon un bilan établi par l'AFP. Les pays les plus touchés après la Chine sont la Corée du Sud (6.767 cas dont 483 nouveaux, 44 décès), l'Iran (4.747 cas, 124 décès), l'Italie (4.636 cas, 197 décès), l'Allemagne (684 cas dont 150 nouveaux, 0 décès).

10h25 : Le plan blanc est en vigueur à l'hôpital de Creil. Le déclenchement du plan blanc permet la mise en place d'une cellule de crise, la mobilisation du personnel, voire le rappel de ceux qui ne travaillent pas, et la mise en place de lits supplémentaires si besoin. Il permet aussi de répertorier tous les personnels qui ont été en contact avec le patient, afin de déterminer s'il y a lieu de les placer à l'isolement, d'effectuer des dépistages.

10h05 : Est-ce que le Covid 19 va muter ? Le Covid 19 a déjà muté. Mais pas d'affolement. Tous les organismes vivants mutent quand ils se reproduisent. Et pour les virus comme le Covid 19 quand ils passent d'un organisme à un autre. Résultat, le coronavirus a désormais deux souches différentes. Ces deux souches différentes sont la souche S par qui l'épidémie a débuté en Chine. Et la souche L qui a émergé après. Cette souche L, plus virulente et plus contagieuse est la plus répandue. Elle touche 70% des malades. Mais point positif : comme c'est la souche qui rend le plus malade, elle a été mieux repérée et mieux soignée par les services de santé.  

9h50 : Le dernier bilan des autorités vendredi fait état de 613 personnes contaminées au coronavirus et de deux nouveaux décès, ce qui porte à neuf le nombre de morts depuis fin janvier. Cinq zones sont particulièrement touchées : l’Oise, la Haute-Savoie, le Morbihan, le Grand-Est et le Val-d'Oise. Dans ces "clusters", où le virus circule activement, des mesures drastiques ont été prises : consultez notre carte.

Carte des principaux foyers épidémiques du coronavirus en France
Carte des principaux foyers épidémiques du coronavirus en France © Visactu

9h35 : La fermeture des crèches, maternelles, collèges et lycées, pendant au moins deux semaines, concerne seulement le Haut-Rhin et l'Oise, deux départements parmi les plus touchés. Est également instaurée la limitation de tous les rassemblements, sauf ceux qui sont essentiels à la vie sociale et démocratique, a expliqué vendredi le Premier ministre.

9h25 : Avec la multiplication du nombre de cas en France, les professionnels du tourisme sont inquiets, à l'image des hôteliers à Tignes. Des touristes étrangers ont commencé à annuler leur réservation, rapporte France Bleu Pays de Savoie. C’est le cas par exemple dans l’hôtel 5 étoiles de Carole : "on avait un groupe d’hommes d’affaires polonais qui devaient venir pendant 4 jours en mars et avaient réservé 70% de l’hôtel. Ils viennent d’annuler leur réservation. Les conséquences vont être très importantes pour nous."

9h10 : L'Assemblée nationale a renforcé les mesures de sécurité après que Jean-Luc Reitzer, député (LR) du Haut-Rhin, a été hospitalisé en réanimation. Selon l'Assemblée nationale, un salarié de la buvette des députés a également été infecté. Il est désormais confiné à domicile. "Quatre autres personnes ont effectué un signalement et sont actuellement prises en charge par les services de santé en vue d’un dépistage", a indiqué le Palais Bourbon vendredi annonçant le début d'une "enquête épidémiologique". En Indre-et-Loire, deux députés ont annoncé ce samedi qu'ils annulaient tous leurs rendez-vous en raison du coronavirus.

9h00 : Les pharmaciens vont pouvoir produire eux-mêmes du gel hydroalcoolique afin de répondre à la demande importante, a annoncé vendredi le ministre de la Santé Olivier Véran. "Les représentants du secteur nous disent être capables de produire jusqu'à 2 millions de doses par jour", a-t-il poursuivi. Selon lui, cette autorisation s'accompagnera "d'un contrôle des prix".

8h50 : Le match du Tournoi des 6 Nations féminin entre l'Écosse et la France prévu ce samedi soir à Glasgow a été reporté. Une joueuse écossaise a été testée positif au coronavirus.

8h35 : La recherche pour trouver un médicament contre le coronavirus "avance bien" annonce sur France Info ce samedi matin, Manuel Rosa-Calatrava, directeur de recherche à l’Inserm et directeur adjoint du laboratoire lyonnais VirPath. "J'espère bien pouvoir annoncer dans les tout prochains jours des résultats qui seront, je l'espère, consolidés". Son laboratoire espère "repositionner" un médicament déjà existant pour s'en servir de traitement contre le coronavirus.

8h23 : Le match de Ligue 1 Strasbourg-Paris SG, prévu samedi à 17h30, a été reporté, a annoncé la Ligue de football professionnel (LFP).

8h11 : Les pharmaciens vont pouvoir produire eux-mêmes du gel hydroalcoolique afin de répondre à la demande importante, a annoncé vendredi le ministre de la Santé Olivier Véran. "Les représentants du secteur nous disent être capables de produire jusqu'à 2 millions de doses par jour", a-t-il poursuivi. Selon lui, cette autorisation s'accompagnera "d'un contrôle des prix".

8h00 : En parallèle des annonces d'Édouard Philippe et de Jérôme Salomon vendredi soir, le ministre de la Santé a annoncé le déclenchement du plan blanc dans l'ensemble des hôpitaux et cliniques du pays et du plan bleu dans tous les Ehpad.

7h42 :  Le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé un renforcement des mesures de précaution dans deux départements particulièrement concernés par le coronavirus : l'Oise et le Haut-Rhin. Dès lundi et pour une durée de quinze jours, des crèches, écoles élémentaires, collèges et lycées dans les communes de ces deux départements seront fermés.

7h30 : Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons à nouveau suivre ensemble les informations liées au coronavirus toute cette journée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu