Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le port du masque obligatoire partout en Creuse

-
Par , France Bleu Creuse

Le port du masque est désormais obligatoire partout en Creuse. On le portait déjà sur les marchés, lors des braderies et bien sur dans les commerces. Mais à compter de ce vendredi, il faut l'avoir également lorsqu'on marche dans la rue.

Le port du masque est désormais obligatoire partout en Creuse
Le port du masque est désormais obligatoire partout en Creuse © Radio France - Aurélien Accart

Le masque n'est plus une option dans les rues creusoises.  Face à la reprise de l'épidémie de Covid-19, la préfète de la Creuse vient de rendre le port du masque obligatoire dans tout l'espace public. Cette mesure va s'appliquer durant un mois, jusqu'au 1er décembre inclus et concerne toute personne de plus de 11 ans.

Trois exceptions

Le port du masque ne sera cependant pas obligatoire :

  • lors de la pratique d’activités physiques ou sportives individuelles en extérieur qui restent autorisées dans le cadre du confinement, si vous allez courir ou vous promenez 
  • pour les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus
  • pour les professions qui s’exercent individuellement et en extérieur (par exemple les travaux agricoles et forestiers)

La Creuse passe du rouge au noir

Le virus continue de se répandre à une vitesse folle dans notre département.  Le taux d'incidence est désormais de 332 nouvelles contaminations pour 100 000 habitants en l'espace d'une semaine. Et ce vendredi, 39 personnes sont hospitalisées dans notre département.   

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess