Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le professeur Didier Raoult estime que l'épidémie "est en train de disparaître" à Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Il avait annoncé la fin de l'épidémie de Covid-19 avant l'été, le Professeur Raoult assure aujourd'hui que l'épidémie est en train de disparaître à Marseille. Le directeur de l'IHU qui affiche aussi un optimisme pour tout le pays "l'épisode est en train de se résoudre".

Le Professeur Didier Raoult à nouveau optimiste face à l'épidémie de COVID-19
Le Professeur Didier Raoult à nouveau optimiste face à l'épidémie de COVID-19 © Maxppp - GEORGES ROBERT

Depuis plusieurs semaines le professeur Didier Raoult se montre optimiste face à l'épidémie de Covid-19, dans une nouvelle vidéo postée sur son compte Twitter, l'infectiologue persiste "l'épidémie est en train de disparaître", dit-il, et il étaye son propos avec ce chiffre : un seul cas détecté lundi 11 mai à Marseille sur 1.200 personnes testées.  

"On voit donc bien que les choses sont en train de s'arrêter ici, à Marseille." - Didier Raoult 

Selon lui, le ralentissement de l'épidémie s'explique à Marseille par le fait d'avoir "systématiquement diagnostiqué et traité" les patients, car "on sait que le traitement diminue la durée du portage viral". Et ce n'est pas tout, le directeur de l'IHU, l'Institut Hospitalo Universitaire de Marseille, se montre tout aussi optimiste lorsqu'il évoque la situation en France. 

"Cet épisode est en train de se résoudre. Il n'y a nulle part de deuxième vague, ni de courbe de chameau, c'est la courbe banale".

En France, le nombre de décès lié au Covid-19 est reparti à la hausse : 348, dans la région PACA, 156 personnes sont en réanimation, 1.276 sont hospitalisées. Des chiffres en baisse. Mais même si les données de l'épidémie se révèlent moins alarmantes aussi en Europe, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) rappelle qu'une "extrême vigilance reste nécessaire".

Le Professeur reste interrogatif sur la maladie : "c'est une maladie différente, une épidémie avec un virus qu'on ne connaît pas. La plupart des spéculations qu'on avait pu faire étaient fausses". Et il avertit sur les soins essentiels. 

"Il ne faut pas que cette peur de cette épidémie, qui semble avoir tout envahi, finisse par remplacer ce qui est la médecine habituelle. Il faut soigner les gens, pas les laisser à la maison". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess