Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le retour du public dans les enceintes sportives sera discuté ce mardi à Matignon

-
Par , France Bleu

L'expérimentation d'un retour partiel du public dans les enceintes sportives sera au menu d'une réunion interministérielle mardi 23 février à Matignon, a annoncé ce samedi à Lyon la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu.

Le Roazhon Park, à Rennes, sans public pour cause de crise sanitaire (Illustration)
Le Roazhon Park, à Rennes, sans public pour cause de crise sanitaire (Illustration) © Maxppp - Jeremias Gonzalez

La ministre déléguée aux Sports a participé ce samedi matin à un "temps d'échange et de travail" avec les présidents de l'Olympique lyonnais (football) Jean-Michel Aulas, de l'Asvel (basket) Gaëtan Muller et du LOU Rugby Yann Roubert, des clubs qui pourraient accueillir des "matches tests" avec du public. "Je suis venue ici pour regarder où on pouvait mener des expérimentations, pour écouter", a déclaré Roxana Maracineanu, précisant que pour l'heure, "rien n'est acté". "Mardi se tient une réunion interministérielle à Matignon, puis nous verrons ensuite avec les consultations que nous avons menées comment on peut continuer" a-t-elle ajouté.

Interrogée sur les protocoles et échéances à l'étude, la ministre a répondu qu'il n'y avait ni jauge, ni calendrier établis. "Si ça va bien d'ici un mois, on ne passera pas par ces expérimentations, mais si les difficultés (sanitaires) continuent, ces expérimentations auront un sens." 

Alors que des "concerts-tests" avec public sont déjà prévus à Marseille et Paris en mars et avril, de nombreuses voix du monde du sport, qui vit à huis clos depuis l'automne dernier, pressaient le ministère des Sports d'envisager, comme le ministère de la Culture, des expériences de ce type via des "matches tests". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess