Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "Le sujet des vaccins suscite de la frustration" reconnaît le préfet de la Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

Alors que le gouvernement s'apprêterait à annoncer un reconfinement, la vaccination continue en Dordogne, dans les cinq centres dédiés. Mais pas question d'en ouvrir plus pour l'instant explique le préfet Frédéric Périssat.

Une personne âgée se fait vacciner au centre de vaccination de Périgueux
Une personne âgée se fait vacciner au centre de vaccination de Périgueux © Radio France - Emmanuel Claverie

Les chiffres de l’épidémie de coronavirus sont toujours plus inquiétants en France et en Dordogne alors que le gouvernement s’apprêterait à reconfiner. Le taux d’incidence en Dordogne est désormais de 185 pour 100.000 habitants. 123 personnes sont hospitalisées en Périgord pour Covid-19, c’est un chiffre jamais atteint. A tel point que selon la préfecture, l’hôpital de Périgueux s’apprêterait à engager des déprogrammations d’opérations. Cinq centres de vaccination sont toujours ouverts en Dordogne… Et les créneaux de vaccination totalement saturés pour plusieurs jours voire plusieurs semaines.

Mais pas question d’ouvrir plus de centres tout de suite explique le préfet de la Dordogne Frédéric Périssat qui comprend malgré tout l’impatience : "La vaccination, son organisation est claire. Nous ouvrons un nombre de centres dont nous savons la capacité à faire les premières injections, les deuxièmes injections dans quatre semaines tout en continuant à accueillir du public pour une première injection" détaille le représentant de l'Etat.

7.000 vaccinés en Dordogne

Et pour lui, l'ouverture d'autres centres devra encore attendre un peu. "La multiplication de centres au regard du volume d'alimentation en vaccins risquerait de les faire se trouver soit en rupture soit en incapacité d'assurer une deuxième vaccination" dit-il. Et il ajoute : "le sujet bien sûr suscite de la frustration, mais nous vaccinons de manière très régulière, nous nous mettons à l'abri des déprogrammations de rendez-vous, qui auraient un effet encore plus délétère sur la population et lorsque nous aurons plus de produits, lorsque nous aurons un autre vaccin, nous ouvrirons très volontiers de nouveaux centres de vaccination" précise le préfet. 

Le nombre de personnes vaccinées en Dordogne est désormais de 7.000. 400 à 500 personnes sont vaccinées chaque jour dans notre département. Et 40 EHPAD du Périgord auront terminé les vaccinations d’ici au 3 février.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess