Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : le taux de mortalité faible chez les jeunes, élevé chez les séniors

-
Par , France Bleu
France

La mort d'une adolescente de 16 ans, en région parisienne, questionne. Les jeunes sont-ils réellement les plus épargnés par le coronavirus ? S'ils peuvent être autant touchés par la maladie que le reste de la population, ils ont plus de chance de s'en sortir. Chiffres à l'appui.

Une infirmière auprès d'un patient au service de réanimation du pôle 3 de l'hôpital Pasteur de Colmar.
Une infirmière auprès d'un patient au service de réanimation du pôle 3 de l'hôpital Pasteur de Colmar. - Hervé Kielwasser

Pour la première fois en France, une personne mineure est morte du coronavirus. Il s'agit, selon Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, d'une adolescente de 16 ans, originaire de l'Essonne, en région parisienne. 

Lors de son point presse, jeudi 26 mars, il n'a pas indiqué si elle souffrait d'une quelconque pathologie, pouvant expliquer son décès. Jusque-là, la plus jeune victime française était un homme de 28 ans, décédé à l'hôpital de Nice, dimanche 22 mars.

Deux mineurs sont morts du coronavirus dans le reste du monde

Jérôme Salomon assure que "c'est extrêmement rare" qu'une personne mineure décède du coronavirus. C'est simple, il n'y a que deux autres exemples connus depuis le début de l'épidémie dans le monde. 

Récemment, un adolescent est mort dans l'Etat de Californie, aux Etats-Unis. Il souffrait, a priori, de comorbidités. La première fois, c'était en Chine, où un adolescent handicapé moteur de 17 ans est mort fin janvier. Et encore, dans des circonstances particulières. Il est resté seul 6 jours dans sa maison, abandonné par sa famille, et incapable de subvenir à ses besoins.

Dans la grande majorité des cas, les moins de 18 ans, s'ils sont porteurs, ne présentent pas ou peu de symptômes, et ne représentent qu'environ 2% des personnes contaminées.

Les personnes âgées sont les plus touchées

Selon les données de Santé Publique France, publiées le 24 mars, 78% des victimes ont plus de 75 ans, dans notre pays. Si ce n'est même encore un peu plus, puisque les décès dans les Ehpad ne sont pas comptabilisés dans les chiffres donnés chaque jour par l'exécutif.

Ailleurs dans le monde, les chiffres sont assez similaires. L'âge moyen des victimes est de 78 ans en Italie par exemple. En revanche, le cas chinois interroge. Une victime sur deux a moins de 60 ans en Chine, d'après une étude parue dans le Chinese Journal of Edipemiology. C'est à peine une sur 10 en France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu