Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : "J'ai vu la peur sur le visage des soignants", le témoignage d'un survivant alsacien

Le témoignage d'un survivant : celui d’un enseignant sorti du coma à Strabourg après plusieurs jours de soins intensifs. Il devrait très bientôt quitter l’hôpital.

Une chambre de réanimation accueillant un patient atteint du coronavirus.
Une chambre de réanimation accueillant un patient atteint du coronavirus. © Maxppp - Alexandre MARCHI

Il a rouvert les yeux le 18 mars après avoir passé plusieurs jours en réanimation. Patrick Dard est un survivant. Ce professeur d’histoire-géographie dans un lycée à Strasbourg est tombé malade la première semaine de mars. 

Ils m'ont dit que j'étais positif. Je ne comprenais tellement pas que j'ai dit positif à quoi ?"

A l’époque, il n’y a ni confinement ni commerces fermés. L'enseignant met une semaine à appeler les pompiers. Et encore quelques heures à réaliser ce qui lui tombe dessus. "J'ai été escorté par les pompiers et les policiers et j'ai compris qu'il se passait quelque chose", explique Patrick Dard sur France Info. "Je ne pouvais pas toucher une porte ni parler à quelqu'un. Ils m'ont dit que j'étais positif. Je ne comprenais tellement pas que j'ai dit positif à quoi ?"

Patrick Dard est ensuite dans le coma pendant presque une semaine. Le réveil est douloureux. Le corps est profondément fatigué. Cet homme de 51 ans devrait très bientôt sortir de l’hôpital. Il a le sentiment de l'avoir échappé belle. "Dans le service où j'étais, il y a eu des décès. Je suis triste pour tous ces gens qui n'ont pas pu survivre à ça."

J'ai pu lire sur les visages des équipes de réanimation la tension, la peur pour eux."

Aujourd'hui, ce survivant rend hommage à l'équipe soignante. "Les équipes sont justes extraordinaires. J'ai pu lire sur les visages des équipes de réanimation la tension, la peur pour eux, à chaque fois qu'ils entraient dans ma chambre pour ressortir, ils devaient suivre tout un protocole." 

Patrick Dard ne se sent plus tout à fait le même maintenant. Il dit qu’il a traversé une véritable épreuve. Et qu’il faut du temps pour en sortir.

Patrick Dard, atteint du coronavirus, a passé plusieurs jours en réanimation à Strasbourg.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu