Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le vaccin de Moderna "hautement efficace" chez les 12-17 ans, d'après son fabricant

-
Par , France Bleu

La société américaine Moderna a annoncé ce mardi 25 mai que son vaccin contre le Covid-19 était "hautement efficace" chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans et prévoit de déposer une demande d'autorisation d'utilisation pour cette tranche d'âge "début juin".

Moderna va déposer une demande d'autorisation pour utiliser son vaccin chez les 12-17 ans [photo d'illustration].
Moderna va déposer une demande d'autorisation pour utiliser son vaccin chez les 12-17 ans [photo d'illustration]. © Radio France - Thierry Boulant

Les résultats complets des essais cliniques sont concluants : le vaccin anti-Covid de Moderna est "hautement efficace" chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans, a indiqué la société de biotechnologie américaine ce mardi 25 mai. Ce vaccin n'est pour le moment autorisé que pour les personnes de 18 ans et plus.

"Nous sommes encouragés que (le vaccin) se soit révélé hautement efficace pour prévenir le Covid-19 chez les adolescents", a déclaré le patron de Moderna, Stéphane Bancel, cité dans un communiqué (en anglais). "Nous allons soumettre ces résultats à la FDA (l'Agence américaine des médicaments, NDLR) et aux régulateurs dans le monde début juin et demander une autorisation." 

100 % d'efficacité 14 jours après la seconde injection, selon Moderna

L'étude de Moderna a porté sur plus de 3.700 participants âgés de 12 à 17 ans aux Etats-Unis, dont deux-tiers ont reçu le vaccin, et un tiers un placebo. "Après deux doses, aucun cas de Covid-19 n'a été observé dans le groupe vacciné (...) contre quatre cas dans le groupe placebo, résultant en une efficacité du vaccin de 100% 14 jours après la seconde dose", a déclaré Moderna dans son communiqué. Après une dose, une efficacité de 93% a été observée, précise l'entreprise. Le vaccin était "généralement bien toléré" et "aucune inquiétude concernant sa sécurité n'a été identifiée jusqu'ici", précise-t-elle. Les effets secondaires observés étaient les mêmes que chez les adultes (douleur à l'endroit de l'injection, fatigue, frissons...).

Les adolescents développent en général des formes moins graves du Covid-19 que les personnes plus âgées, mais ils ne sont pas à l'abri d'une infection et participent à la transmission du virus au sein de la population. Pour de nombreux experts, leur immunisation est donc nécessaire afin de stopper l'épidémies. Moderna a par ailleurs débuté en mars des essais de son vaccin sur les enfants de 6 mois à 11 ans. Cependant, le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé le 14 mai dernier les pays à renoncer à vacciner les enfants et les adolescents pour faire don des doses ainsi libérées au système Covax pour les redistribuer aux pays défavorisés. "Je comprends pourquoi certains pays veulent vacciner leurs enfants et leurs adolescents, mais je vous demande de penser à y renoncer et donner plutôt les vaccins à Covax", le système international mis en place pour garantir un accès équitable aux vaccins, a déclaré le directeur général de l'OMS.

Un autre vaccin, celui de Pfizer/BioNTech, est déjà autorisé pour les adolescents dans plusieurs pays, dont les Etats-Unis. En Europe, il est pour le moment autorisé à partir de 16 ans, et son autorisation dès 12 ans est en cours d'évaluation par l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess