Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le variant Delta représente 9 à 10% des cas au niveau national, une proportion en hausse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Gascogne, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Si le nombre de cas de coronavirus est en baisse au niveau national, le variant Delta représente 9 à 10% des cas positifs en France, une proportion en hausse, a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce mercredi. Ce variant indien représente 70% des cas dans les Landes.

Un centre de dépistage du Covid à Broons, dans les Côtes d'Armor.
Un centre de dépistage du Covid à Broons, dans les Côtes d'Armor. © AFP - Martin Bertrand/Hans Lucas

Si le nombre de cas positifs au coronavirus poursuit sa baisse au niveau national, la proportion du variant Delta parmi les cas positif est en augmentation. Le variant repéré en Inde représente désormais 9 à 10% des cas positifs en France, a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce mercredi, à la sortie du Conseil des ministres. La semaine dernière, Olivier Véran avait indiqué que le variant représentait 2 à 4% des nouveaux cas détectés en France.

Cette proportion de variant Delta monte à 70% des cas dans les Landes. Une situation qui inquiète le gouvernement, qui se rendra dans le département du Sud-Ouest ce jeudi. Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran seront notamment à Mont-de-Marsan. La situation du Bas-Rhin préoccupe également les autorités. 

Situation inquiétante dans les Landes, plusieurs foyers dans le Bas-Rhin

Le variant Delta représente "entre 9 et 10% des contaminations sur le territoire national", un niveau comparable à ce qu'on observe aux Etats-Unis et en Allemagne, a indiqué Gabriel Attal. En Île-de-France, il représente 12 à 13% des contaminations. Les Landes et le Bas-Rhin, "deux territoires particulièrement sensibles retiennent toute notre attention", a alerté le porte-parole du gouvernement.

Dans les Landes, le variant Delta représente 70% des cas positifs détectés. _"_Ce même département est le seul département où nous observons une hausse de l'épidémie, et le seul département de l'hexagone a être repassé au-dessus du seuil d'alerte de 50 cas pour 100 000 habitants. Le taux d'incidence a augmenté de 10% en une semaine", a détaillé le porte-parole, qui parle d'un niveau d'incidence qui reste "mesuré". 

"Dans le Bas-Rhin, une soixantaine de cas du variant ont été détectés avec  plusieurs foyers notamment à Strasbourg", a aussi indiqué Gabriel Attal. 

Dans ces deux départements, la "mobilisation" est "absolue pour mieux remonter les chaînes de contamination et continuer à déployer plus massivement la vaccination".  

Par ailleurs, en Guyane, "la situation reste très préoccupante, avec un taux d'incidence autour des 300".

Des mesures locales ? 

Selon la loi organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire, en vigueur depuis le 1er juin, le gouvernement peut limiter dans tout ou partie du territoire les déplacements, l'ouverture des établissements recevant du public comme les commerces, ou encore les rassemblements, en cas de regain de l'épidémie.

Une embellie qui se confirme au niveau national

Mais dans l'ensemble, "l'embellie se confirme au niveau national, jour après jour et le retour à une vie normale se poursuit", s'est félicité le porte-parole, soulignant : "le taux d'incidence est de 24 pour 100000 habitants, soit la moitié du seuil d'alerte".

î90% de variant indien en Europe d'ici fin août ?

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies a estimé, ce mercredi, que le variant Delta devrait représenter 90% des nouveaux cas de Covid-19 dans l'Union européenne d'ici fin août. Si le variant Alpha détecté au Royaume-Uni reste actuellement prédominant Europe, les modélisations de l'agence européenne prévoient que le variant indien représentera 70% des nouvelles infections dans l'UE d'ici début août, et 90% d'ici fin août.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess