Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Coronavirus : le virus circule toujours en Vaucluse, l'ARS appelle à la responsabilité de tous

Les gestes barrières et le port du masque sont toujours de mise en Vaucluse puisque le coronavirus reste présent dans le département. L'Agence régionale de santé appelle la population à ne pas relâcher les efforts.

Face au relâchement, l'ARS rappelle l'importance des gestes barrières en pleine crise sanitaire.
Face au relâchement, l'ARS rappelle l'importance des gestes barrières en pleine crise sanitaire. © Radio France - Boris Compain

Attention au relâchement, le coronavirus circule toujours. Même si la situation est stable en Vaucluse, des foyers de contamination ont été détecté. Une dizaine de cas positifs a été identifiée à Carpentras a indiqué la préfecture jeudi 9 juillet. Toutes ces personnes fréquentaient la même la salle de sport.  

Deux mois après le début du déconfinement, les gestes barrières sont moins respectés. La déléguée départementale de l'Agence régionale de santé (ARS) rappelle l'importance de la distanciation physique. "Si on applique ces mesures, il n'y a pas de contamination, c'est efficace et c'est prouvé", assure Caroline Callens Ageron.

"C'est un relâchement général." Patrice Mounier, président de l'UMIH 84

Certains serveurs se passent désormais du masque et de la visière. "Dans les lieux de convivialité, il faut absolument respecter les gestes barrières et porter le masque quand on ne peut pas respecter cette distance de plus d'un mètre", insiste la déléguée de l'ARS en Vaucluse. 

Le président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie 84 (UMIH) admet un relâchement des comportements dans les cafés et restaurants, mais "c'est un relâchement général", toute la population est concernée selon Patrice Mounier, qui poursuit : "Si on fait le tour du Vaucluse on trouvera toujours davantage de personnes qui respectent les règles sanitaires." Récemment, le président de l'UMIH a rappelé à ses adhérents par message que le masque était toujours obligatoire dans les établissements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess