Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : pour se faire vacciner, les adolescents ne sont plus obligés de venir avec l'un des parents

-
Par , France Bleu

Les adolescents qui veulent se faire vacciner contre le coronavirus ne sont plus obligés de venir accompagnés de l'un de leurs deux parents, annonce une note sur Ameli, le site de la Sécurité sociale. En revanche, l'autorisation écrite des deux parents reste obligatoire.

Une adolescente se fait vacciner, à Paris.
Une adolescente se fait vacciner, à Paris. © AFP - VOISIN/Phanie

Les adolescents peuvent désormais venir se faire vacciner seuls, sans la présence d'un de leurs parents. Cette obligation a été levée, annonce une note de l'Assurance Maladie, dévoilée par franceinfo ce mercredi. Les adolescents de 12 à 17 ans peuvent se faire vacciner depuis le 15 juin, dans les centres de vaccination, avec le vaccin Pfizer/BioNTech.

La présence d'un des deux parents est "recommandée" mais pas obligatoire

L'obligation de venir avec l'un des deux parents a donc été levée ce lundi. "Le jour de la vaccination, l’adolescent de moins de 18 ans peut venir accompagné de l'un de ses parents (ou titulaires de l’autorité parentale). Il s'agit d'une recommandation et non d'une obligation", souligne l'Assurance Maladie dans sa note, publiée sur le site Ameli. 

L'autorisation parentale reste obligatoire 

En revanche, l'autorisation signée de la main des deux parents, ou titulaires de l'autorité parentale, reste obligatoire. L'adolescent "doit impérativement présenter l’autorisation parentale à la vaccination contre la Covid-19 remplie et signée par les deux parents pour se faire vacciner", note l'Assurance Maladie. 

Une levée d'obligation qui va "faciliter" la vaccination 

Ce changement va "inciter et faciliter la vaccination", estimait ce mercredi sur franceinfo le docteur Luc Duquesnel, médecin généraliste en Mayenne et président de la branche "généralistes" de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF). L'obligation de la présence parentale était "un frein", selon lui.

La carte vitale d'un des parents indispensable 

Les mineurs doivent aussi venir avec la carte vitale d'un de leurs parents. "Même s'ils ont plus de 16 ans et disposent d'une carte Vitale à leur nom", note l'Assurance maladie. A défaut, ils doivent présenter une attestation de droit mentionnant le numéro de sécurité sociale d'un de leurs parents. Une démarche nécessaire pour remplir l'attestation de vaccination et assurer les formalités administratives, précise Ameli. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess