Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les autotests seront difficiles à trouver dans certaines pharmacies cette semaine

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Dès ce lundi, les autotests pour détecter le Covid-19 devraient être disponibles pour les plus de 15 ans. Annoncés dans un premier temps à la vente dans les grandes surfaces, ils ne seront disponibles qu'en pharmacie. Mais ils risquent d'être compliqués à trouver dans les prochains jours.

Les autotests seront disponibles à la vente en pharmacie dès ce lundi
Les autotests seront disponibles à la vente en pharmacie dès ce lundi © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Au début du mois, Olivier Véran, le ministre de la Santé, annonçait que les autotests seraient disponibles dans les pharmacies ce lundi 12 avril. Dans les faits, ce lundi, ces tests par prélèvement nasal seront difficiles à trouver dans certaines pharmacies puisques de nombreuses officines n'ont pas encore été livrées

Certains autotests ne sont pas encore validés par les autorités sanitaires - Caroline Mignot, pharmacienne

C'est le cas de la pharmacie centrale, à Olivet. La pharmacienne Caroline Mignot a passé commande jeudi, elle ne sera pas livrée avant la semaine prochaine. "Il y a un décalage avec ce qui a été annoncé, puisque nous avons été sollicités pour nous procurer des autotests, mais certains tests ne sont pas encore validés par les autorités sanitaires", explique la pharmacienne. "Il n'y a que cinq marques de tests validées pour le moment."

Caroline Mignot a alors attendu avant de passer commande, pour s'assurer que les tests qu'elle vendrait étaient bien validés. "Jeudi, j'ai été sollicité par un laboratoire qui vend des tests validés, mais je ne les recevrai qu'autour du 19 avril, au plus tôt." 

Même chose à Orléans, dans une pharmacie du centre-ville. La pharmacienne ne recevra pas ses stocks cette semaine. "Honnêtement, j'ai à peine eu le temps de me pencher sur la question, il y a déjà du retard sur la vaccination en pharmacie, alors les autotests..." 

Moins de six euros le test

Ces autotests, vendus uniquement en pharmacie, sont recommandés aux personnes asymptomatiques de plus de 15 ans. Ils se font par prélèvement nasal mais sont moins profonds qu'un test RT-PCR ou antigénique actuel, et donc moins désagréables. 

Leur prix a été fixé ce dimanche par un arrêté du ministre de la Santé, paru au Journal officiel, autorisant la vente en pharmacie de ces autotests. Le prix à l'unité "ne pourra excéder 6 euros jusqu'au 15 mai, puis au-delà 5,20 euros", précise le texte.

Les autotests seront remboursés par la CPAM, sur justificatif, pour certaines personnes : salariés à domicile intervenant auprès de personnes âgées ou en situation de handicap, et accueillants familiaux accompagnant ces personnes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess