Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'amplitude horaire des centres dédiés réduite en Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie

L'épidémie de coronavirus ne prenant pas d'ampleur en Haute-Garonne, l'amplitude horaire des centres Covid du département est réduite annonce le Conseil départemental de l'ordre des médecins.

Un centre de soins dédié au COVID-19 à Toulouse
Un centre de soins dédié au COVID-19 à Toulouse © Maxppp - NATHALIE SAINT-AFFRE

Voilà un nouveau signe que l'épidémie de Covid-19 ne progresse pas en Midi-Pyrénées. Le Conseil départemental de l'ordre des médecins réduit l'amplitude horaire des 60 centres de soins dédiés du département.

"On ne ferme rien mais on redimentionne en fonction de l'épidémie" - Pr Stéphane Oustric

Le Pr Stéphane Oustric, président du Conseil départemental de l'ordre des médecins de Haute-Garonne, explique que le dispositif a été calibré pour faire entre 8 à 10 mille consultations par jour. Or, depuis le 23 mars, sur l'ensemble des centres de soins dédiés du département, plus de 10 mille personnes ont été accueillies. Il est donc logique que certains centres soient autorisés à fermer le matin, l'après-midi ou certains week-end.

" Le week-end il y a des centres qui seront fermés puisqu'il y a une permanence de soins réglementaire qui existe" - Pr Stéphane Oustric

Stéphane Oustric salue le dispositif qui permet d'éviter de nombreux passages dans les hôpitaux. "Ces 10 mille patients auraient pu perturber foncièrement le fonctionnement de l'hôpital et des cliniques", dit-il.

Ces centres de consultations ne sont accessibles qu'après une régulation effectuée par un médecin : votre médecin généraliste ou un médecin du centre 15.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess