Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : les conseils d'un médecin ligérien pour mieux dormir

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Insomnie, difficulté pour se lever ... avec le confinement, difficile de bien dormir. Le professeur Frédéric Roche, médecin du service de physiologie clinique au CHU de Saint-Etienne explique pourquoi nous avons du mal à dormir et donne quelques conseils pour retrouver le sommeil.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Sigrid Olsson

Vous aussi vous avez du mal à vous endormir ou vous vous réveillez en pleine nuit ? Le confinement perturbe notre rythme et donc notre sommeil. 

"Il y a des facteurs de stress en partie liés à la situation inhabituelle et stressante que représente cette pandémie" explique le professeur Frédéric Roche, médecin au service de physiologie clinique au CHU de Saint-Etienne. Mais il y a aussi d'autres facteurs : "on modifie sans trop s'en rendre compte nos habitudes d'horaires de sommeil, en fonction du fait qu'on soit confiné complètement ou qu'on garde une activité professionnelle à l'extérieur." 

Rester le plus régulier possible et ne pas traîner sous la couette

Même si la tentation est grande, il ne faut pas profiter du confinement pour multiplier les grasses matinées si l'on veut garder un sommeil de qualité. "Nos repères temporelles sont un peu perturbés. Il faut essayer de rester le plus régulier possible dans ses heures de coucher mais surtout de lever" conseille Frédéric Roche. Deuxième conseil : "essayer de restreindre le temps passé au lit, parce que votre cerveau va calculer ce temps où vous traînez sous la couette comme du temps de sommeil qui n'en est pas réellement et vous allez perdre en efficacité de sommeil."

Lire ou écouter de la musique si on n'arrive pas à s'endormir

En cas d'insomnie ou de réveil en plein milieu de la nuit, "on se donne dix minutes, un quart d'heure et si on n'arrive pas à se rendormir, on se lève. On quitte la chambre et on va s'occuper sur des choses qui vont être des occupations délassantes, pas stressantes et pas lumineuses. Donc de la lecture ok, de la musique, pourquoi pas." Autre point important pour Frédéric Roche : "Si on a des difficultés du maintient du sommeil ou d'endormissement, _il faut limiter ses siestes_" même si elles sont tentantes pendant le temps du confinement.

Garder une activité physique et faire attention aux écrans

Faute de déplacement, le confinement fait drastiquement baisser notre activité physique. Pour mieux dormir, il est important de bouger un minimum, mais "sa demie heure d'activité physique, il ne faut pas la faire à neuf heures du soir." Avant d'aller au lit mieux vaut privilégier "des activités de détente" et surtout "arrêter les écrans au moins une heure, une heure et demi avant d'aller se coucher."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu