Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus - Les JO de Tokyo reportés, "une sage décision" estime le pistard mayennais François Pervis

-
Par , , France Bleu Mayenne

Les Jeux Olympiques, au Japon, prévus cet été, sont reportés à l'an prochain en raison de la pandémie de coronavirus. De nombreux champions français saluent cette décision comme le Mayennais François Pervis.

François Pervis sur la piste olympique de Rio
François Pervis sur la piste olympique de Rio © Radio France

La situation était devenue intenable en raison de la crise sanitaire mondiale. De nombreuses fédérations sportives et des champions de renommée internationale, réclamaient, depuis plusieurs jours, le report des JO de Tokyo. 

Hier, mardi 24 mars, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, et le président du CIO, Thomas Bach, ont donc convenu d'un report au plus tard à l'été 2021. La dernière fois que les JO avaient été bousculés, c'était au moment de la Seconde Guerre mondiale. 

Le pistard mayennais multi-récompensé François Pervis devait commenter les épreuves de cyclisme sur piste et aussi participer aux Jeux Paralympiques. Ce report est une sage décision assure-t-il pour faire face à la maladie et aussi une bonne nouvelle pour le pistard malvoyant qu'il pilote : "mon collègue est routier, c'est son métier, et ça ne fait que quelques semaines qu'il a débuté sa préparation de sprinteur. Cette annonce va donc lui permettre d'avoir davantage de temps pour s'entraîner et pour progresser. C'était de toute façon la meilleure solution à prendre. Les Jeux, ça rassemble des milliers de personnes au même endroit et au même moment. Quand on voit ce qui se passe en ce moment, faire des Jeux dans ces circonstances, ça n'aurait pas été bien perçu". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu