Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les lycéens creusois invités à se faire dépister

-
Par , France Bleu Creuse

Une campagne de dépistage de la Covid-19 s'ouvre ce mardi 2 mars dans les lycées creusois. Les élèves volontaires vont pouvoir se faire tester ainsi que les personnels de ces établissements.

Près de 3 300 lycéens creusois sont concernés par cette campagne de dépistage
Près de 3 300 lycéens creusois sont concernés par cette campagne de dépistage © Radio France - Noémie Guillotin

C'est une campagne de dépistage massif de la Covid-19 qui démarre ce mardi 2 mars dans les lycées creusois. Les élèves vont pouvoir passer des tests antigéniques dans leurs établissements. L'opération est lancée par la région, la préfecture, l'académie et l'Agence Régionale de Santé. Elle s'adresse aux 3 292 élèves répartis dans les neuf lycées du département. Les personnels de ces établissements pourront eux aussi se faire tester.

24.000 élèves ciblés sur trois départements

Cette campagne de dépistage va se dérouler également dans les lycées de la Charente et de la Dordogne. Ces trois départements ont été choisis sur la base d'indicateurs de circulation du virus avant les vacances scolaires. L'objectif est de tester le maximum de jeunes lycéens souvent asymptomatiques pour contenir la pandémie, en cassant les chaînes de contamination. 

L'autorisation des parents

Les tests, effectués par prélèvement nasopharyngés, seront réalisés par les équipes d’infirmières scolaires de l’Éducation nationale, des médiateurs de la lutte anti-covid (protection civile) et des étudiants en médecine. Ils se feront sur la base du volontariat, avec une autorisation signée des parents. Le dépistage sera déroulera en deux temps : une première vague par tests antigéniques suivie à deux semaines d’intervalle par un second test, dans un cadre expérimental établi par l’ARS.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess